RMC Sport

PSG-Basaksehir: pas de racisme de l'arbitre selon l'enquêteur de l'UEFA

Selon le média roumain Pro Sport, aucune sanction disciplinaire ne sera prononcée par l'UEFA à l'encontre de l'arbitre Sebastian Coltescu, accusé par Pierre-Achille Webo d'avoir tenu des propos racistes lors de l'affiche de Ligue des champions entre le PSG et l'Istanbul Basaksehir. L'Equipe confirme que l'enquêteur de l'UEFA n'a pas conclu à un cas de racisme. A la commission de discipline désormais de trancher.

La rencontre de Ligue des champions du 8 décembre dernier entre le PSG et l’Istanbul Basaksehir restera comme un moment fort pour le monde du football, alors que les deux équipes avaient pris la décision de quitter le terrain après des accusations de propos racistes tenus par l’arbitre. Si une enquête disciplinaire a été ouverte par l’UEFA, celle-ci ne déboucherait sur aucune sanction selon un média roumain.

L'UEFA n'a pas encore officiellement communiqué

Le média Pro Sport, de la même nationalité que Sebastian Coltescu, l’arbitre incriminé dans cette enquête, indique ce jeudi que l'enquêteur de l'UEFA a conclu au fait qu’il n’y a pas eu d’incident raciste au cours de cette rencontre. Une conclusion de l'enquête confirmée par L'Equipe. C'est désormais à la commission de discipline de l'UEFA de déterminer si des sanctions doivent être prononcées.

Le Camerounais Pierre-Achille Webo, entraîneur-adjoint de l’Istanbul Basaksehir, s’était plaint d’avoir entendu le mot “negru" dans la bouche de Sebastian Coltescu, le quatrième arbitre roumain de la rencontre. Face à la réaction des joueurs, soutenant Pierre-Achille Webo, la fin du match avait été reportée au lendemain. Où le PSG s’était imposé (5-1), après des actions communes avant la partie, de l’UEFA et des deux équipes, pour lutter contre le racisme.

Pour l’heure, l’UEFA n’a pas encore officiellement communiqué sur les conclusions de cette enquête disciplinaire.

GL