RMC Sport

PSG, un job à finir

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - -

Actuellement en pleine bourre, le PSG a besoin d’une victoire ce mardi contre Anderlecht (20h45) pour valider son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Une simple formalité ?

Paris et Anderlecht ne jouent pas dans la même cour. Trois matchs, trois victoires pour le PSG en Ligue des champions. Trois rencontres, pour autant de défaites pour son adversaire belge du jour. Et ce n’est pas la rouste (5-0) infligée par la bande à Ibrahimovic aux joueurs d’Anderlecht il y a deux semaines qui aura rassuré les supporters des Mauves. C’est donc un PSG sûr de sa force qui s’avance pour son quatrième match de Ligue des champions de la saison. Sur leurs huit dernières rencontres, les hommes de Laurent Blanc n’ont en effet concédé qu’un nul contre Saint-Etienne (2-2) il y a une semaine. Leur dernier revers remonte au 2 mars et une défaite sur la pelouse de Reims (1-0).

Paris serait-il devenu l’égal du Bayern Munich, de Barcelone ou encore du Real Madrid ? « On ne va pas s’enflammer non plus. La Ligue des champions c’est une compétition très compliquée, difficile à gagner, tempère Blaise Matuidi. Il y a beaucoup de grandes équipes qui veulent l’emporter. On fait un très bon début de saison. On va faire étape par étape. La première, c’est passer cette phase de poules et après, on aura le temps de voir venir. » En cas de victoire, Paris aurait en tout cas d’ores et déjà validé son billet pour les huitièmes de finale, deux journées avant la fin de cette phase de poules. Bien, mais pas suffisant à en croire Laurent Blanc.

Blanc : « Peut-être le match le plus important »

L’ancien sélectionneur de l’équipe de France sait bien que la pression est sur ses épaules et que la saison ne sera réussie que s’il fait aussi bien que son prédécesseur. La première place pour s’assurer un huitième de finale plus abordable est donc une nécessité. « J’entends ‘’c’est difficile de se motiver’’ : si demain (mardi) on n’est pas motivés pour ce match je n’y comprends plus rien. Ça n’a rien à voir avec le match aller. Il faut penser qu’on a la possibilité de valider notre qualification pour la phase finale. On peut confirmer tout ça en se qualifiant. C’est un match très important, peut-être le plus important des poules. » Paris, qui n’a perdu qu’à une seule reprise contre un club belge en sept rencontres, aura bien entendu la faveur des pronostics.

D’autant que les Belges feront sans leur attaquant vedette, Matias Suarez, victime d’une déchirure des ligaments antérieurs d’un genou. Pour Paris au contraire, cette rencontre pourrait être celle des retrouvailles entre le public du Parc des Princes et l’habituel capitaine parisien, Thiago Silva, absent depuis le 22 septembre, et qui s’est entraîné normalement lundi, contrairement à Edinson Cavani, en délicatesse avec ses ischios. Et signe que Laurent Blanc n’entend pas galvauder ce rendez-vous, Zlatan Ibrahimovic, absent contre Lorient vendredi (4-0) et auteur d’un quadruplé au match aller, est opérationnel. Le géant suédois devrait encore secouer la défense des Belges. Et régaler le public parisien.

A lire aussi

>>> Toute l'actualité du football

>>> Toute l'actutalité de la Ligue des champions

>>> Ibrahimovic est-il le meilleur joueur du monde ?

PTa avec LB