RMC Sport

Real Madrid-Liverpool: "Pas une revanche" selon Klopp, qui se rappelle quand même de Ramos

L’entraîneur de Liverpool Jürgen Klopp le jure, à l’aube de retrouvailles très attendues avec le Real Madrid en quarts de la Ligue des champions, le passé appartient au passé. Même s'il n'a pas oublié sa colère après le geste de Sergio Ramos sur Mohamed Salah.

Trois ans après la finale Real Madrid-Liverpool (3-1), celle du triplé pour les Espagnols, Zinedine Zidane et Jürgen Klopp se retrouvent mardi à Madrid en quart de finale aller de Ligue des champions pour un acte II qui sent la poudre. Un fait de jeu avait beaucoup fait parler à l'époque. Sergio Ramos avait délibérément accroché l’Egyptien Mohamed Salah avec un véritable Ippon, provoquant sa sortie sur blessure. Et la colère de Jürgen Klopp.

Klopp: "Je n'aurais pas invité Ramos à mon anniversaire"

"Je l'avais dit à l'époque: je n'aurais pas invité (Sergio) Ramos à mon 60e anniversaire, mais aujourd'hui j'y réfléchirais à deux fois, a-t-il expliqué en conférence de presse. Je ne peux rien faire face à cette colère, j'ai déjà dit que ce qu'il s'était passé cette nuit-là ne m'avait pas plu." De l’eau a coulé sous les ponts, il n’est plus question de revanche désormais: "Ce n'est pas une revanche, c'est juste la vie. On va essayer de gagner, mais parfois, tu as cette émotion à fleur de peau."

Trois années ont passé depuis la dernière fois que Klopp a serré la main de Zidane à la fin d'un match. Entre-temps, le technicien allemand a engrangé les récompenses et fait passer Liverpool d'un simple outsider à un mastodonte européen. Depuis cette désillusion du 26 mai 2018 à Kiev, Klopp a remporté la Ligue des champions, la Supercoupe d'Europe et en 2020 un championnat d'Angleterre qui échappait aux Reds depuis trois décennies.

QM