RMC Sport

Un PSG en mode galactique

Zlatan Ibrahimovic, Alex et Javier Pastore

Zlatan Ibrahimovic, Alex et Javier Pastore - -

Impressionnant de maitrise technique et tactique, le PSG prend la tête du Groupe A en atomisant le Dynamo Kiev (4-1). De quoi nourrir de belles ambitions en Ligue des Champions pour des Parisiens qui restent sur 3 victoires en 3 matchs.

Huit ans après leur dernière participation en Ligue des Champions, les hommes de Carlo Ancelotti ont fait déguster à leurs supporters un avant-goût de cette saison européenne qui s’annonce savoureuse. Paris devait gagner contre le Dynamo Kiev pour étrenner son nouveau statut de poil à gratter sur l’échiquier européen. Paris a fait bien mieux en frappant un grand coup dans cette première journée.

Le club de la capitale prend la tête du Groupe A en étrillant le Dynamo Kiev (4-1). Bien trop forts techniquement et physiquement, les partenaires de Christophe Jallet ont eu la très bonne idée de se mettre à l’abri rapidement. Juste après le quart d’heure de jeu, Jérémy Ménez, magnifiquement lancé dans la profondeur par Javier Pastore provoque un pénalty. Zlatan Ibrahimovic n’en demandait pas tant pour ouvrir le score (18e). Son 29e but en 87 matchs de C1 pour le premier joueur à participer à la Ligue des Champions avec 6 clubs différents. A cet instant-là, le PSG avait déjà la mainmise sur la rencontre suite à une grosse occasion de Javier Pastore buttant sur Maxim Koval (2e).

Thiago Silva au rendez-vous

Au four et au moulin, Ibrahimovic a encore montré qu’il était bien plus qu’un buteur en décrochant souvent pour délivrer des caviars à ses partenaires (19e, 26e). Le Suédois a même frôlé le doublé sans un Koval qui, malgré l’ampleur du score, a sauvé son camp à de multiples reprises (28e, 44e). Mais l’attaque n’a pas été la seule grosse satisfaction de cette démonstration. Pour sa première sous le maillot du PSG, Thiago Silva a apporté sa solidité et son expérience à la défense. Sorti sous les ovations du public (81e), le Brésilien s’est même payé le luxe de doubler la mise à la réception d’un corner (29e). Avant que son compère Alex ne mette définitivement le PSG à l’abri en reprenant de volée un corner de Chantôme à l’entrée de la surface de réparation.

Peut-être le signe que le Paris Saint-Germain est définitivement lancé pour cette saison. Si « Ibra » et Thiago Silva ont fait honneur à leur statut de star, Marco Verratti s’impose lui comme le chouchou du Parc des Princes. Pour son premier match européen, l’Italien est indispensable à l’équipe d’Ancelotti par son toucher de balle et sa combativité. Et si Miguel Veloso réduira le score après un centre non dévié par la défense (86e), Javier Pastore parachève le spectacle par une belle frappe du gauche après avoir été servi par Nené (92e). Dans un groupe où la première place parait plus qu’accessible, le club de la capitale a marqué de très gros points ce soir. L’Europe est prévenue.