RMC Sport

Un talent fou, des stats hallucinantes, à seulement 25 ans: Salah va-t-il aller chercher le Ballon d'or ?

Exceptionnel ce mardi face à l'AS Roma (5-2), Mohamed Salah réalise une saison folle. Au point de devenir le meilleur joueur du monde et d'avoir une chance de succéder à Lionel Messi et Cristiano Ronaldo au palmarès du Ballon d'or ?

Des stats à la hauteur de Messi et Ronaldo

Depuis dix ans, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo sont sur une autre planète en termes de statistiques. Mais à seulement 25 ans, Mohamed Salah est en train de les rejoindre. Cette saison, il les a même dépassés. En Premier League, dont il a été élu meilleur joueur par ses pairs, il totalise 31 buts en 33 matchs, égalant le record sur une saison co-détenu par Alan Shearer, Cristiano Ronaldo et Luis Suarez, avec encore trois rencontres à disputer. En Liga, Messi en est à 29 buts en 32 matchs et Ronaldo en est lui à 23 en 25 rencontres.

En Ligue des champions, sans compter les barrages, Salah totalise 10 buts en 11 matchs. Enorme, même si c'est insuffisant pour suivre le rythme de Cristiano Ronaldo, monsieur C1 avec 15 buts en 10 rencontres. Lionel Messi, lui, est un peu en-dessous cette saison avec 6 buts en 10 matchs. Et déjà éliminé.

Toutes compétitions confondues, Mohamed Salah en est à 43 buts en 47 matchs. Cristiano, c'est 42 buts en 39 matchs. Et Messi, 40 buts en 50 matchs. 

Brillant dans les grands matchs

Pour devenir le meilleur au monde, il faut prouver qu'on l'est face aux joueurs de sa trempe. A ce petit jeu-là, Cristiano Ronaldo est impérial, avec des buts dans les matchs qui comptent, comme l'illustrent ses trois réalisations contre la Juventus Turin lors des quarts de finale.

Mohamed Salah a brillé aussi dans les grands matchs cette saison, avec cinq buts en Ligue des champions depuis le début de la phase à élimination directe. En Premier League, il a aussi marqué lors de plusieurs chocs (Manchester City, Arsenal, Tottenham). La marque des grands.

A lire aussi >> Liverpool-Roma: Salah a brillé, Twitter a explosé

Pour le Ballon d'or, il faudra des titres

C'est le nerf de la guerre. Surtout en année de Coupe du monde. S'il veut mettre fin à l'hégémonie du duo Messi-Ronaldo, Mohamed Salah (25 ans) va devoir remplir son armoire à trophées. Le titre en Premier League ayant échappé à Liverpool, l'Egyptien va devoir compter sur une victoire en Ligue des champions s'il veut avoir une chance.

Et si cela serait sans doute suffisant lors d'une saison "normale", cela ne le sera sans doute pas cette année. Car gagner la Coupe du monde est souvent synonyme de succès au Ballon d'or. Avant l'ère Messi-Ronaldo, cela avait été le cas lors des trois éditions précédentes (Zidane en 1998, Ronaldo en 2002, Cannavaro en 2006). Mais si l'Egypte sort de son groupe plutôt abordable (Uruguay, Russie, Arabie saoudite) et que Salah réalise un ou deux exploits lors des matchs suivants, cela pourrait être clairement envisageable.

A lire aussi >> Liverpool-Roma: "Salah est le meilleur joueur de la planète" selon Steven Gerrard

Alexandre Alain Rédacteur