RMC Sport

Une équipe nationale à l’agonie

-

- - -

Un championnat fort, mais une équipe nationale faible. L’équipe d’Angleterre ne sera pas à l’Euro cet été. Le résultat d’une trop forte internationalisation de la Premier League.

Seule ombre au tableau, l’équipe nationale d’Angleterre peine à s’imposer sur la scène internationale.L’Euro 2008 se déroulera sans les Anglais. La puissance des clubs anglais semble être un frein au développement des joueurs locaux. En effet, les grosses écuries de Premier League misent essentiellement sur des joueurs étrangers. L’équipe type d’Arsenal ne comprend aucun joueur anglais, Manchester United se contente de Rio Ferdinand, Paul Scholes et Wayne Rooney. D’ailleurs, hormis Theo Walcott (attaquant d’Arsenal), aucun joueur anglais ne semble prêt à percer dans les prochaines années, contrairement à la France (Benzema, Ben Arfa, Nasri) ou encore l’Espagne (Bojan, De le Red).
Sur le plan des entraîneurs, l’Angleterre montre également quelques lacunes. Si les techniciens anglais sont rares à la tête d’équipes de Premier League, ils le sont encore plus au poste de sélectionneur de l’équipe nationale. Récemment, le Suédois Sven Goran Erikson a dirigé l’équipe anglaise avant le passer le flambeau à Steve McClaren qui a conduit son équipe vers l’élimination en phase de qualification pour l’Euro 2008. Depuis, c’est l’Italien Fabio Capello qui a pris la succession.

La rédaction - Alban Lepoivre