RMC Sport

Valbuena et Brandao décisifs

Brandao a été l'un des Marseillais les plus en vue

Brandao a été l'un des Marseillais les plus en vue - -

Dans le sillage d’un Mathieu Valbuena déterminant et d’un Brandao enfin percutant, l’OM a assuré sa qualification en faisant preuve d’une totale efficacité.

Mandanda (6) : Vigilant, il a fait preuve de maîtrise. Décisif à la 45e. Une partie pleine de sérénité.

Azpilicueta (6) : Il a alterné le bon et le moins bon. Son tacle de la 37e aurait pu coûter un penalty. Mais globalement, il revient bien dans le coup.

Diawara (7) : Un roc. Il a dégagé beaucoup d’énergie. Toujours utile.

Mbia (7) : Solide, il a souvent coupé les trajectoires. Le camerounais a rendu une copie plus conforme à son niveau.

Heinze (6) : Il a beaucoup souffert sur son côté en première période. Plus consistant après la pause.

Cissé (6) : Précieux comme à son habitude dans la récupération mais peu d’allant dans la construction. Il a semblé à bout de souffle par moment. Mais lui aussi a gagné en puissance en seconde période.

Lucho (5) : On l’a peu vu si ce n’est à la récupération. Dans ce genre de match, ses caractéristiques de jeu ne parlent pas pour lui. Remplacé par Abriel (75e).

Ayew (5) : Il n’a pas été aussi brillant que ces dernières semaines. Un peu plus inspiré lorsque l’OM avait le ballon.

Valbuena (7) : Très en jambes, il a ouvert la voie aux siens en inscrivant un but magnifique à la 18e, son second en ligue des champions après celui inscrit à Liverpool en 2007 où il s’est révélé. Dans les grands moments, il sait répondre présent. Remplacé par Cheyrou à la 69e.

Brandao (7) : Aligné à la place de Gignac forfait, le brésilien a fait preuve de beaucoup de volonté. Son abnégation a été récompensée par un but – son premier de la saison - à la 68e. Avec plus de réussite, il aurait même pu inscrire un doublé. Ce match va lui gonfler son moral, lui qui n’avait plus trouvé le chemin des filets depuis le 4 avril dernier.

Rémy (6) : Il a manqué d’application en première période où il n’a pas souvent fait les bons choix. On pouvait être inquiet pour lui mais son talent a parlé à la 54e où il inscrit un but plein de réussite et d’opportunisme. Remplacé par Kaboré (82e).