RMC Sport

VIDEO - Le Bayern en tremblant

Philipp Lahm et Thomas Muller

Philipp Lahm et Thomas Muller - -

Le Bayern Munich a subi une inquiétante défaite à domicile face à Arsenal (2-0), mercredi soir et ne rejoint les quarts de finale de finale de la Ligue des champions qu’à la faveur de son large succès à l’aller (1-3). Malaga se qualifie également après sa victoire contre Porto (2-0).

A Munich, il faut être honnête, il n’y avait pas grand monde, hormis peut-être Arsène Wenger, pour croire à un exploit d’Arsenal sur la pelouse de l’Allianz Arena. Si les statistiques donnaient 2,03% de chance de qualification aux Gunners après leur défaite à l’aller (3-1), le Bayern avec ses onze victoires consécutives présentait par ailleurs tous les atours de la forteresse imprenable. En ouvrant le score dès la deuxième minute, à la conclusion d’un mouvement d’école des Gunners, Olivier Giroud aura saupoudré la rencontre d’un semblant d’intérêt. Un suspense d’abord relatif qui virera à la mini-panique coté bavarois après le deuxième but londonien signé Koscielny (86e) en toute fin de match.

On n’a pas reconnu le Bayern, impérial à l’aller, et qui a visiblement souffert des absences de Schweinsteiger et Ribéry, suppléé par un Robben irritant tout au long de la rencontre par ses choix individualistes. En concédant sa première défaite de la saison à domicile, le Bayern, intouchable en Bundesliga (20 points d’avance), n’a pas montré le visage d’une formation visant la victoire finale. Et certainement donné pas mal d’idées à ses futurs adversaires dans la compétition reine. Quant au club londonien, malgré sa bonne volonté, il n’a pu enrayer la chute du football anglais, qui n’aura aucun représentant dans le Top 8 continental pour la première fois depuis 1996.

Malaga renverse Porto

De son côté, Porto nourrira certainement longtemps le regret d’un match aller largement dominé face à Malaga et pourtant conclu par la plus courte des marges (1-0). Portés par le peuple andalou de la Rosaleda, les hommes de Manuel Pellegrini ont justifié mercredi soir leur quatrième place en Liga et une campagne de poule de Ligue des champions convaincante (premiers du groupe C devant l’AC Milan). Face à des Portugais rompus aux joutes continentales, les Ibères ont su renverser la situation et arracher une qualification méritée pour les quarts de finale au terme d’un second acte largement dominé (2-0).

Il aura fallu une grosse demi-heure aux coéquipiers de Jérémy Toulalan pour prendre la mesure de leurs adversaires. Saviola sonnait la première alerte avec un but refusé pour une faute peu évidente de Baptista sur Helton (40e). Mais Isco, trois minutes plus tard, ouvrait bien le score d’une belle frappe enroulée, inscrivant son troisième but de la compétition en six matches. Au retour des vestiaires, la rencontre basculait un peu plus en faveur des Andalous suite à l’expulsion de Defour (49e), consécutive à un deuxième carton jaune. A dix contre onze, Porto a résisté mais a logiquement fini par craquer sur un but de la tête de Santa Cruz suite à un corner de Danilo (77e). Qualifié pour son premier quart de finale de C1, Malaga complète un contingent espagnol déjà nanti du FC Barcelone et du Real Madrid.