RMC Sport

Zlatan : « Physiquement et mentalement, je me sens très fort »

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

A 24 heures du quart de finale aller de la Ligue des champions entre le PSG et Chelsea (20h45), Zlatan Ibrahimovic est déterminé et ambitieux comme jamais, lui avoue vivre la meilleure saison de sa carrière.

Zlatan, est-ce à Paris que vous avez l'impression d'avoir le plus de chance de gagner la Ligue des champions ?

Je pense que la plus grande possibilité pour moi de gagner la Ligue des champions est avec Paris parce que c’est mon dernier contrat en Europe. Une fois que je serai au bout de mon contrat (en 2016, ndlr), soit je descendrai de niveau, soit j’arrêterai mais c’est encore loin aujourd’hui. Nous sommes en quarts de finale et nous jouons contre une équipe fantastique. Nous n’avons rien à perdre et nous sommes assez nouveaux dans cette compétition alors que Chelsea est là depuis 10 ans. Ils ont gagné la Ligue Europa, la Ligue des champions. Je pense que Chelsea est le super favori.

Le PSG est-il mieux armé pour aller au bout que l'an passé ?

Il y a une grande différence par rapport à notre équipe de l’année dernière. C’est la deuxième année qu’on joue ensemble, on est bien meilleur maintenant, nous nous connaissons mieux. Il y a de nouveaux joueurs qui sont arrivés mais certains ont pris de plus grandes responsabilités. Collectivement, on était meilleurs. L’année dernière, tout était nouveau, on jouait plus individuellement, maintenant on se connait bien mieux.

Certains joueurs comme vous, Maxwell ou Alex, ont de l'expérience dans cette compétition : est-ce important d'avoir ce type de joueurs ?

L’expérience en Ligue des champions de certains de nos joueurs est un avantage pour nous. Quelques joueurs du PSG l’ont même gagnée, pas moi. Au niveau club, Chelsea est plus expérimenté. Nous nous trouvons dans la situation de Chelsea il y a 9 ans même si je ne suis pas sûr que cela change complètement la physionomie du match. Certains joueurs n’en ont pas et sont importants, comme Verratti par exemple.

Cette confrontation est-elle un tournant dans la saison du PSG ?

Je pense que c’est un bon test pour nous. On ne peut pas dire que les autres compétitions qu’on joue sont faciles. Mais quand vous jouez le haut niveau, vous devenez meilleurs. Plus vous jouez de grandes équipes, plus votre niveau augmente. On n’a rien à perdre demain.

Parlez-nous de José Mourinho et de sa personnalité atypique, vous qui l'avez côtoyé à l'Inter...

Tout le monde est spécial à sa manière. En tant qu’entraîneur, il a tout gagné sauf la Coupe du monde et l’Euro. Je le connais en tant que coach, c’est une personne géniale. J’ai travaillé avec lui et on a toujours eu une bonne relation. C’est un danger et il a l’expérience.

Comment vous sentez-vous personnellement ?

Je me sens très bien, je dois être honnête. Je pense que c’est ma meilleure saison de loin. Physiquement et mentalement, je me sens très fort. Je continue à m’améliorer. Je suis très heureux de la position dans laquelle je joue. Je prends toujours du plaisir avec mon football, l’équipe, le club et la ville. Je veux rendre au PSG et à la ville ce que nous voulions faire quand nous avons signé ici.

Votre contrat expire en 2016, qu'en est-il concernant votre avenir ?

Je suis très heureux ici, le club travaille pour faire partie du top européen. Il y a eu beaucoup de changement en deux ans, j’ai vu le développement, que ce soit en dehors et sur le terrain. Pour l’Angleterre, je ne pense pas qu’on me laissera partir, la question ne se pose pas. J’ai eu la possibilité quand j’étais au Milan mais quand j’aurai arrêté ma carrière, je ne pense pas que j’aurai des regrets de ne pas avoir joué en Premier League malgré tout le respect que j‘ai pour les clubs anglais et les joueurs qui jouent dans ce championnat.

A lire aussi :
- Zola : « Chelsea n'est pas plus fort que le PSG »

-  PSG-Chelsea : Les Blues devront faire sans Eto'o
- Mourinho ébahit le foot français
- PSG et Chelsea se chambrent sur Twitter PSCHELSEA : LES BLUES DEVRONT FAIRE SANS ETO’PSG-CHELSEA : LES BLUES DEVRONT FAIRE SANS ETO’O

La rédaction