RMC Sport

Lokomotiv Moscou: la terrible virée mortelle d’un espoir russe

Membre des équipes de jeunes du Lokomotiv Moscou et considéré comme un espoir du football russe, Alexei Lomakin a été retrouvé mort dimanche, dans des circonstances troublantes. Le joueur de 18 ans aurait succombé à une hypothermie après une soirée arrosée.

C’est une terrible nouvelle qu’a annoncée le Lokomotiv Moscou en début de semaine à ses supporters. Alexei Lomakin, un des espoirs du club âgé de 18 ans et membre de ses équipes de jeunes, est décédé dans des circonstances tragiques. Son corps a été découvert dimanche matin, comme l’a confié une porte-parole de l’équipe en charge de l’enquête à l’agence russe TASS, au sud de la capitale, près de la rivière Gorodnya.

Il semble que le jeune homme ait été signalé comme porté disparu par sa mère quelques jours plus tôt. Le jeune joueur n’avait plus donné de nouvelles à sa famille depuis ses tests médicaux pour soigner une blessure contractée le mois précédent. Arrivé en 2007 à l’académie, Alexei Lomakin avait fait ses débuts avec la réserve cette année.

Des traces d'un médicament utilisé comme drogue

Une mort jugée suspecte de prime abord. Il s’avère finalement, selon les dernières investigations, que le jeune homme serait mort d’hypothermie. Quelques heures avant sa mort, Alexei Lomakin avait été boire un verre avec un ami. Sur le chemin du retour, après avoir oublié son téléphone dans un taxi, le joueur du Lokomotiv avait traversé seul le parc où son corps a été découvert, comme le rapporte The Sun. Des images auraient circulé, montrant un renard en train de traîner la veste du jeune homme près de son corps. Une veste contenant ses papier d’identité.

Des traces de Tropicamide auraient été retrouvées dans son sang. Ce médicament, dont la visée première est de soigner des troubles oculaires, est également utilisé comme drogue récréative en Russie. C’est un promeneur qui aurait découvert Alexei Lomakin, dont le corps était à moitié immergé dans l’eau. "Aucune trace de mort violente n’a été retrouvée, a précisé une source proche de l’enquête. Seulement quelques traces de griffures sur son visage, sans doute dues à sa chute."