RMC Sport

"C’est de la m….", quand Ibrahimovic se paye les playoffs de MLS

Interrogé par la presse locale jeudi, Zlatan Ibrahimovic s’en est pris, de manière virulente, à la MLS. L’attaquant suédois des Los Angeles Galaxy n’a pas mâché ses mots, qualifiant de "m…..s" les playoffs du championnat américain.

Zlatan Ibrahimovic a récidivé. L’attaquant des Los Angeles Galaxy (5e de la conférence ouest) s’en est de nouveau pris à la Major League Soccer (MLS). Le Suédois reproche vivement au championnat son système de compétition et plus particulièrement les playoffs. Lors d’une interview accordée après l’entraînement jeudi, l’ancien Parisien a soutenu que "le système de playoffs, c’est de la m….", tout en ajoutant qu’il était presque inutile de faire une bonne saison régulière si en playoffs, le titre de MLS n'est pas au bout.

Ibrahimovic n'épargne jamais personne avec ses déclarations

"Il faut juste gagner les playoffs et c’est tout. Les résultats de chaque match sont importants. Mais ici, si vous arrivez à la septième place, vous arrivez aux playoffs et si vous gagnez, vous pouvez être champion", a déclaré l’avant-centre, suspendu lors de la dernière rencontre contre Atlanta United, à cause d’une attitude antisportive. Depuis son arrivée en MLS, Zlatan Ibrahimovic est devenu le joueur le plus médiatique de la ligue et, comme ça a été le cas tout au long de sa carrière, ses déclarations controversées surprennent toujours autant. Comme lorsqu’il s’en est pris à Carlos Vela ou encore quand il avait assuré être "une Ferrari dans une ligue de Fiat".

Personne n’a été épargné par l’ancien joueur de Barcelone. Dernièrement, Zlatan Ibrahimovic ne s’est pas contenté que de mots. Il a été condamné à une amende et également suspendu après son attitude sur le terrain. Dernièrement, il avait refusé de jouer le dernier match All Star en MLS, il avait aussi donné un coup de coude à El-Monir du Los Angeles FC, et il avait également simulé une faute dans la surface de réparation contre les Portland Timbers. Décidément, Zlatan Ibrahimovic ne changera jamais.

MM