RMC Sport

Mercadal déjà remercié par le Cercle Bruges

Parti de Caen à la suite de la relégation en Ligue 2 à la fin de la saison dernière, Fabien Mercadal avait pris les rênes du Cercle Bruges (D1 belge) cet été. Mais après dix journées, l'aventure est terminée...

Une "mise sous tutelle" et une relégation avec Caen, puis un limogeage avec Bruges. D'un point de vue professionnel, Fabien Mercadal ne passe visiblement pas la meilleure année de sa vie. Parti du club normand à la fin de la saison dernière sur un échec, le technicien français avait rebondi cet été au Belgique, du côté du Cercle Bruges, le club filiale de l'AS Monaco. Mais après seulement 10 journées, l'annonce est tombée ce lundi: Mercadal n'est plus l'entraîneur de la formation belge.

Une victoire pour neuf défaites en championnat

"Le Cercle Bruges et Fabien Mercadal ont décidé d'un accord commun la fin de leur collaboration, avec effet immédiat, explique le club dans un communiqué. Après des résultats décevants, le Cercle a complètement manqué son début de saison. Les discussions entre le club et Fabien Mercadal aujourd'hui ont montré que les deux parties veulent poursuivre séparément."

Et d'y mettre les formes, tout de même: "Le Cercle Bruges remercie Fabien Mercadal pour les efforts fournis et lui souhaite le meilleur pour la suite de sa carrière."

Comment en est-on arrivé là? Il suffit de regarder le classement de la Jupiler Pro League. Avec une seule victoire pour neuf défaites, le Cercle est lanterne rouge, affichant un nombre de points et une différence de buts alarmants. Le week-end dernier, le 13e du dernier championnat a encore perdu 6-0 contre Zulte Waregem, et l'on peut aussi ajouter au tableau une élimination en coupe face à une équipe de quatrième division. Quand rien ne va...

CC