RMC Sport

MLS: Zlatan a encore marqué, et s'est offert une grosse embrouille

Ibrahimovic

Ibrahimovic - AFP

Zlatan Ibrahimovic a marqué un nouveau but avec le Los Angeles Galaxy dans la nuit de dimanche à lundi en MLS. Mais le Suédois s'est surtout fait remarquer pour une embrouille avec un défenseur adverse, qui s'est poursuivie jusque dans les vestiaires après la rencontre.

Une sixième victoire de suite à domicile pour le Los Angeles Galaxy, et une 30e réalisation en 34 rencontres de MLS pour Zlatan Ibrahimovic. Dans la nuit de dimanche à lundi, le Suédois a encore permis à son équipe de s'imposer à domicile, en inscrivant le but de la victoire contre le Real Salt Lake (2-1) à la 78e minute de jeu.

Mais plus que le but en lui-même, une belle frappe du gauche au premier poteau sur un centre, c'est la scène juste après l'action qui a interpellé le public. Les filets encore tremblants, Zlatan est en effet allé provoquer le défenseur adverse Nedum Onuoha, le toisant et l'invectivant pendant plusieurs secondes, avant que l'arbitre n'intervienne. Si l'Anglais, passé par Manchester City et Sunderland, est resté impassible sur le coup, préférant ignorer l'ancien du PSG, l'après-match a en revanche été plus animé.

"Il m'a dit qu'il allait me faire mal"

A l'issue de la rencontre, Ibrahimovic a semble-t-il voulu présenter ses excuses à son adversaire dans le vestiaire. Mais Onuoha a repoussé l'attaquant, le ton est monté, et il a fallu séparer les deux hommes pour éviter un esclandre.

"Il est venu pour s'excuser, a confirmé Onuoha, parce que pendant 60 minutes, il a dit qu'il aller s'occuper de mon cas, qu'il allait me faire mal durant toute la rencontre. C'est un mec qui est censé incarner la MLS, comme il le dit lui-même, et il se comporte de cette manière sur le terrain... Mais si quelqu'un me dit des choses comme ça, moi je n'accepte pas ses excuses. C'est impardonnable."

Ibra a lui aussi donné son point de vue, et a voulu dédramatiser. "Ce qui se passe sur le terrain reste sur le terrain, a-t-il glissé. Mais j'aime me sentir vivant. J'aime quand les duels deviennent intenses, ça me permet de ne pas m'endormir. Je me connais, quand je me mets en colère je me sens fort."

CC