RMC Sport

"OM: folie européenne": la colère de Tapie sur la main de Vata en 1990

Battu 1-0 au Portugal sur un but inscrit par Vata de la main en 1990, l'OM est éliminé en demi-finale de la Coupe des clubs champions. Après la rencontre, le président Bernard Tapie ne cache pas sa colère et son incompréhension, partagées par les joueurs. Un moment à revivre dans "OM : Folie européenne", le document de RMC Sport, en trois épisodes, sur les aventures européennes de Marseille.

Trente après les faits, la "main du Diable" de Vata n’est toujours pas digérée. En demi-finale de la Coupe des clubs champions (ancêtre de la Ligue des champions), l’OM perd son avantage du match aller (2-1) sur un but entaché d’une main évidente de Vata.

Battu 1-0 au stade de la Luz, l’OM de Bernard Tapie échoue aux portes de la finale, victime d’une injustice qui le prive de son rêve, le vestiaire marseillais sombre. "C’était l’apocalypse", témoigne Eric Di Meco dans le documentaire "OM: folie européenne", dont le premier épisode a été diffusé ce lundi soir sur RMC Sport 1. 

>> Découvrez les offres de RMC Sport

"Cela ne se reproduira plus jamais"

Cette colère et cette incompréhension partagées par tous les joueurs de l’équipe, Bernard Tapie la traduira dans son style face aux journalistes, lors d’une séquence devenue mémorable.

"J’ai dit aux joueurs, c’est nous qui avons perdu ce soir, parce qu’on n’a pas su créer le même climat à Marseille, avec des arbitres qu’on reçoit gentiment, avec les équipes adverses: 'Je vous en prie, vous voulez une tasse de thé? Non mais je n’en ferai rien'. Il y a eu une guerre des nerfs épouvantables, on n’a pas pu les voir, pas pu, c’était tout bouclé. On a perdu ce match parce que Benfica est un beaucoup plus grand et ancien club."

En colère malgré son sourire apparent, Bernard Tapie change rapidement de registre au fil de la conversation: "Faut pas me la faire trop longtemps. Sur le plan du recrutement et de la manière de manager un club, je pense que ça, j’avais su faire. Manager l’environnement d’une Coupe d’Europe, je n’avais pas compris, je vous promets que j’ai compris. Cela ne se reproduira plus jamais."

Pour Marcel Van Langenhove, l’arbitre de la rencontre, l’action de la 83e minute marque le début des problèmes. Menacé en privé, l’ancien arbitre affronte à l’époque des accusations publiques de corruption. Trois décennies après les faits, le souvenir reste douloureux. Pour lui aussi. 

"OM : Folie européenne", les prochains épisodes sont à retrouver jeudi prochain (21h) et lundi 19 octobre (21h) sur RMC Sport.

QM