RMC Sport

Pays de Galles: poursuivi en justice, Ryan Giggs est toujours privé de banc

Arrêté pour des faits de violences conjugales en novembre 2020, le sélectionneur gallois Ryan Giggs est depuis poursuivi par la justice et mis à l’écart par la Fédération. Déjà absent lors des trois dernières rencontres du pays de Galles, il manquera également les trois prochaines.

Ryan Giggs devra encore patienter. Dans un communiqué publié ce mercredi matin, la Fédération galloise de football a fait savoir que l’ancien Mancunien, d’un "commun accord" entre lui et la FAW, ne serait pas sur le banc de la sélection pour les trois prochains matchs face à la Belgique (24 mars), le Mexique (27 mars) et la République tchèque (30 mars). Robert Page le remplacera, comme il y a quatre mois, quand le sélectionneur avait été mis une première fois à l’écart.

Arrêté par la police de Manchester en novembre dernier, Ryan Giggs est accusé de violences sur sa petite-amie et une autre femme. L’ancien milieu de terrain, à la tête de la sélection galloise depuis janvier 2018, est depuis poursuivi pour violences conjugales, des accusations qu’il conteste.

Pas son premier scandale

Ce n’est pas la première fois que Ryan Giggs est publiquement mis dans la tourmente. En 2011, la presse anglais avait révélé qu’il entretenait une liaison avec un mannequin, alors qu’il était marié et avait deux enfants avec Stacey Cook. Cette même année, la femme de son frère l’avait accusé d’être son amant depuis huit ans. Tout cela avait mené à un divorce, conclu en 2017 et allègrement relaté dans les tabloïds. Cette nouvelle affaire de violences ternit donc un peu plus l’image de la légende de Manchester United.

Ryan Giggs
Ryan Giggs © Icon Sport
Florian Chambon