RMC Sport

Piat : « Le Préfet Sappin n’est pas loin de la vérité… »

Le président de l'UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) a réagi aux déclarations du préfet des Bouches-du-Rhône, Michel Sappin qui a taclé mardi le football français.

Philippe Piat s’est montré nuancé quant aux propos acerbes du Préfet des Bouches du Rhône Michel Sappin. Mardi, lors de ses vœux à la presse. Ce dernier avait stigmatisé la violence autour des matches et les salaires indécents selon lui versés aux joueurs. « Le monde du foot est fou », a-t-il lâché. « Il n'est pas loin de la vérité, souligne le président de l’UNFP. Ces propos sont un peu durs mais en phase avec la réalité. Le foot est un sport et il n'y a aucune raison de se faire la guerre. La violence existe avec ces antagonismes, ces combats entre supporters, cette agressivité cultivée. C'est dément de devoir envoyer 1500 policiers pour un match de foot, il a raison de le dénoncer. En revanche, je ne partage pas sa critique au sujet des salaires des joueurs. Depuis une quinzaine d'années, les clubs n'ont plus de subventions donc l'argent qu'ils perçoivent est de l'argent qu'ils ont générés par leurs prestations payés par les télés, les spectateurs, les sponsors. Sinon, il faut se pencher aussi sur d’autres sujets. Pourquoi Gérard Depardieu touche tant ? Pourquoi François Berléand ou la chanteuse « machin » touchent tant. Critiquer les revenus des joueurs n'est pas recevable car ils touchent ce qu'ils ont généré. »

La rédaction - FX de Châteaufort