RMC Sport

Anelka : « La France, un pays hypocrite »

L’attaquant londonien n’apprécie guère le rapport de son pays avec l’argent : « La France est un pays hypocrite »

L’attaquant londonien n’apprécie guère le rapport de son pays avec l’argent : « La France est un pays hypocrite » - -

Dans un entretien accordé à 20minutes.fr, l’attaquant de Chelsea a sévèrement critiqué la mentalité de son pays.

Nicolas Anelka n’a jamais eu la langue dans sa poche. Interrogé sur une possible retraite dorée à l’étranger, l’enfant de Trappes a non seulement confirmé qu’il ne reviendrait plus jamais jouer en France, mais il a surtout vivement critiqué la mentalité de son pays : « Quand tu as vécu et joué à l’étranger, tu ne peux plus revenir en France. On ne t’accepte plus comme tu étais avant. Ça, je l’ai vécu quand je suis revenu au PSG. (…) Ça m’a déçu. On attend de vous que vous vous cassiez la gueule. Ce n’est pas une façon de faire. De la part de tout le monde. En France, il y a un problème avec l’argent.»

« Le Français, il cache ce qu’il a »

L’attaquant londonien n’apprécie guère le rapport de son pays avec l’argent. Et Il l’a fait savoir, sans langue de bois : « En Espagne et en Angleterre, les gens qui ont de grosses voitures ne se cachent pas là-bas. C’est faible dans la tête de réagir comme ça. Mais c’est typiquement français. Le Français, il cache ce qu’il a. Même s’il pouvait montrer plus, il cacherait. Moi, ce n’est pas ma mentalité. Non pas que je cherche à me montrer. Mais quand tu es joueur de foot, que tu as rêvé de t’acheter une belle voiture, une belle maison, tu le fais. (…) J’aimerais bien habiter en France, mais ce n’est pas possible. On sait pourquoi, niveau fiscalité... (…) Je ne veux pas jouer au foot et payer (ndlr, aux impôts) 50% de ce que je gagne. L’argent que j’ai, il est pour mes enfants (ndlr, il n’en a qu’un pour le moment). Si je peux leur offrir quelque chose, je le ferais là où il n’y a pas de fiscalité. C’est comme ça que je le vois. Si certains sont choqués tant pis. Mais la France, c’est un pays hypocrite. »

La rédaction