RMC Sport

Arsenal de retour

Après une période délicate, Arsenal a retrouvé le chemin de la victoire face à Blackburn (4-0). Les Gunners peuvent espérer une belle fin de saison.

Il y a encore une semaine, il assurait qu’il avait besoin s’« habituer à ce nouveau type de football et à [ses] nouveaux partenaires. » Comme un symbole, Andrei Archavine a prouvé contre Blackburn que son temps d’adaptation à Arsenal serait plus bref que prévu. Impliqué sur le premier but de son équipe, il a doublé la mise d’un chef d’œuvre à la 65e minute, avant qu’Emmanuel Eboué ne scelle la victoire de son équipe sur un doublé. Samedi, le Russe a pris une part prépondérante dans la large victoire des Londoniens. « Il a l’intelligence, la vision et le talent pour passer en un contre un. Son deuxième but en témoigne, souligne Arsène Wenger. Après la mi-temps, je l’ai fait jouer à gauche. Mais il est aussi capable de jouer à droite ou au centre. » L’avènement du Russe intervient alors même qu’Arsenal retrouve le jeu technique, offensif et attrayant qui a toujours été la marque de fabrique des Gunners depuis l’arrivée du manager français. « Après le match contre la Roma (0-1, qualification aux tirs au but pour les ¼ de finale de la Ligue des champions), la pression a quitté l’équipe, assure l’Alsacien. On a joué plus libéré. Nous avons plus de talent créatif, un jeu plus fluide. Notre football revient. A mon sens, c’est dû à des raisons psychologiques. »

Wenger : « Chaque match est un défi »

Ce retour au premier plan tombe à pic. Qualifiés pour les quarts de finale de la Cup, toujours en lice en Ligue des champions et à la lutte pour une qualification européenne en Premier League, les Canonniers ont encore trois beaux challenges à relever d’ici à la fin de la saison. « Désormais, le moindre match constituera un défi, certifie Arsène Wenger. Nous ne pouvons réduire notre rendement, même d’un pour cent. Nous débutons une longue course et nous pouvons être de plus en plus forts. Dans le vestiaire, je sens que les joueurs sont prêts pour ça. » C’est désormais quasiment officiel : Arsenal est de retour !

La rédaction - C.Z.