RMC Sport

Arsenal : fin de l’union sacrée entre Wenger, Henry et Vieira

-

- - AFP

Onze ans après le dernier titre de champion d’Arsenal, les relations ne sont plus vraiment au beau fixe entre Arsène Wenger et ses deux anciens lieutenants : Patrick Vieira, entraîneur des U21 de Manchester City, et Thierry Henry, consultant sur Skysports.

15 mai 2004. Highbury se lève comme un seul homme pour saluer ses héros. Après une dernière victoire 2-1 contre Leicester, Arsenal boucle sa saison en champion invaincu. Avec 26 victoires et 12 nuls en 38 matches, le bilan est quasi-parfait. Emmenés par leur manager Arsène Wenger, leur capitaine Patrick Vieira et leur buteur Thierry Heny, les Invincibles planent sur la Premier League. Et entrent dans la légende… Onze ans après, personne n’a oublié cette époque dorée. Mais de l’eau a coulé sous les ponts de Londres. Le mythique Highbury a laissé place au moderne Emirates Stadium. Arsenal n’a plus remporté le moindre titre. Et les relations se sont nettement tendues entre Wenger et ses deux ex-lieutenants.

Dans une interview accordée samedi à l’Equipe Magazine, Vieira a reproché à son ancien mentor de ne pas lui avoir proposé un poste lors de sa retraite en 2011. Avec une amertume non dissimulée. « Partout où je vais, on me fait cette remarque... Il était hors de question de proposer mes services. Pourquoi l’aurais-je fait ? Quand j’ai arrêté de jouer, j’ai eu une offre de City et je n’ai pas reçu de coup de fil d’Arsène, a expliqué l’ancien capitaine de l’équipe de France, aujourd’hui entraîneur des U21 de Manchester City. S’il avait eu envie que je travaille auprès de lui, il me l’aurait demandé... Je le vis comme une déception, vis-à-vis du club mais aussi d’Arsène. J’ai beaucoup apporté à Arsenal, et le club et Arsène m’ont énormément apporté aussi ».

Wenger : « Henry a tort »

Dans la foulée, Wenger a recadré Henry après ses propos sur Olivier Giroud la semaine passée. « Giroud se débrouille extrêmement bien. Mais Arsenal peut-il gagner le titre avec lui ? Je ne crois pas », avait déclaré le nouveau consultant de Skysports. Une sortie qui n’a pas franchement plu au coach des Gunners. « Je pense qu’il (Henry) a tort, a répliqué le technicien alsacien. Les mêmes interrogations ont été posées au sujet de Nicolas Anelka, de Thierry Henry lui-même ou encore de Robin van Persie et ils sont tous devenus des joueurs de niveau mondial. Mais je sais comment fonctionne le monde des médias. Thierry Henry est payé grassement et la télévision le pousse à sortir des polémiques. » De quoi jeter un froid entre les figures emblématiques d’Arsenal. Et rappeler à tout le monde que les Invicibles, c’était il y a plus de dix ans…

A.J.