RMC Sport

Arsenal: le départ de Wenger a coûté 20 millions d’euros

Selon The Times, Arsenal a dû débourser plus de 20 millions d’euros pour le départ d’Arsène Wenger et de son staff l’été dernier. Après 22 ans sur le banc, le manager français a été poussé vers la sortie alors qu’il lui restait une année de contrat.

La publication des comptes annuels d’Arsenal a mis en évidence le coût important provoqué par l’éviction d’Arsène Wenger l’été dernier. Selon The Times, les Gunners ont dû débourser près de 20 millions d’euros (17,1 millions de livres) en indemnités pour le technicien français, à qui il restait un an de contrat, et les assistants qui ont également été poussés vers la sortie, comme l’entraîneur des gardiens Jens Lehmann, et Boro Primorac, qui était dans le staff depuis 1997. 

"Les coûts exceptionnels sont imputables aux changements apportés dans l’équipe de management de l’équipe première", précise un communiqué. Lors de son arrivée, Unai Emery a tout de même décidé de conserver Steve Bould, fidèle de Wenger, comme adjoint.

La publication des comptes révèle également qu’Arsenal ne parvient plus à suivre le rythme imposé par les autres cadors en termes d’augmentation de salaire. Si la masse salariale a augmenté de 12% pour atteindre 257 M€, elle se situe en deçà de celles de Manchester United (341 M€), Manchester City (300 M€) et Chelsea (277 M€).

L’échec de qualification en Ligue des champions a provoqué une baisse des recettes commerciales de 10%. Malgré cela, le club a réalisé à dégager un bénéfice net de 65 M€ en grande partie grâce aux grosses ventes réalisées sur Alexis Sanchez, Alex Oxlade-Chamberlain, Olivier Giroud et Theo Walcott.

Nicolas Couet