RMC Sport

Arsenal: les joueurs rejettent une baisse de salaire

Selon le Telegraph, la majorité des joueurs d’Arsenal a refusé que le club prélève une partie de leur salaire, ce qui aurait permis de réaliser des économies dans cette période d’incertitude liée à la crise du coronavirus.

Les joueurs d'Arsenal ont rejeté les conditions d'une réduction de salaire de 12,5% sur 12 mois en réponse à la crise du coronavirus, en dépit des efforts du club pour les faire accepter, selon les informations du Telegraph. Les dirigeants d’Arsenal avaient pourtant formulé de nouvelles propositions incitatives sur de nouveaux contrats dans le but de les faire accepter.

Tout joueur auquel on aurait proposé et fait signer un nouvel accord à l'avenir aurait obtenu le solde déduit en plus de son nouveau salaire. Une autre clause stipulait que tout joueur vendu - moyennant des frais - recevrait également l'intégralité de sa déduction le jour de son départ. Mais, toujours selon le Telegraph, les joueurs n’ont pas accepté.

West Ham et Southampton montrent l'exemple

Ils ont en réalité, les cadres de l'équipe en tête, donc les plus gros salaires, maintenu le cap qu’ils s’étaient fixé. Car le club avait échoué une première fois le week-end dernier après avoir pourtant émis la proposition aux joueurs de réduire la déduction salariale de 12,5% à 7,5% s’ils se qualifiaient uniquement pour la Ligue Europa au terme de la saison prochaine.

En cas de qualification pour la Ligue des champions, les montants prélevés sur les salaires auraient été intégralement remboursés. Dans leur grande majorité, les joueurs ont refusé. La réduction, si elle avait été acceptée, aurait représenté une économie bienvenue de 25 millions de livres (près de 29 millions d’euros) sur une masse salariale de 230 millions de livres (263 millions d’euros), indique encore le Telegraph. 

Le sujet des salaires est très sensible en Premier League. Les joueurs de West Ham ont accepté vendredi de reporter le paiement d'une partie de leur salaire et leur entraîneur, David Moyes, va réduire le sien de 30%. Cette décision est intervenue au lendemain de celle de Southampton, premier club du championnat d'Angleterre dont les joueurs ont consenti à un report des salaires (trois mois). Arsenal ne sera pas le prochain.

QM