RMC Sport

Arsenal: Xhaka répond aux critiques d'Evra

Granit Xhaka

Granit Xhaka - ICON SPORT

Le milieu de terrain d’Arsenal Granit Xhaka digère mal les déclarations de Patrice Evra, lequel avait rapporté des critiques de Thierry Henry à son égard. Le Suisse de 28 ans reproche à Tonton Pat d’alimenter les attaques sur les réseaux sociaux.

Les semaines sont passées, mais Granit Xhaka n’a rien oublié. Petit flash back, 13 décembre 2020. Arsenal et son milieu de terrain Granit Xhaka sont au plus mal. Lors d’un match perdu contre Burnley (0-1), le Suisse, cible privilégiée des fans, se fait expulser avant l’heure de jeu. Consultant pour Sky Sports, Patrice Evra ne manque pas l’occasion de l’accabler après la rencontre, en rapportant une anecdote humiliante à son sujet : "Thierry Henry, un jour, m'a invité chez lui et m’a dit: "On va regarder le match d'Arsenal", raconte l'ancien arrière gauche de Manchester United et des Bleus. Il a allumé la télé. Sur la première image, nous avons vu Xhaka être le capitaine d’Arsenal. Thierry Henry a éteint la télé et a dit: "Je ne peux pas regarder Xhaka être le capitaine de mon équipe". Et on n’a pas regardé le match. On a parlé d’autres choses."

"Quelque chose que vous ne voyez jamais en Suisse ou en Allemagne"

Deux mois plus tard, le joueur de la Nati (28 ans) n’a donc rien oublié, d’autant que ces propos ont été largement relayés sur les réseaux sociaux. "Il y a eu des commentaires faits par Evra, Henry, regrette Xhaka dans un entretien au Guardian. Ils invitent en quelque sorte cette vague de critiques sur les réseaux sociaux. Ces experts qui provoquent les critiques sur les réseaux, c'est quelque chose que vous ne voyez jamais en Suisse ou en Allemagne." Il y a deux ans, Xhaka avait déjà répondu à un autre tacle du gaucher : "Beaucoup de gens parlent trop. J'ai beaucoup de respect pour lui parce qu'il était un excellent joueur, mais il faut faire attention à ce que vous dites."

Plus généralement, pour le Londonien, les limites sont trop souvent dépassées sur les réseaux sociaux : "Par exemple, il ne devrait pas y avoir de référence à la famille des joueurs, pas d'attaques personnelles et sûrement pas de mention de leurs enfants. Critiquez le joueur et son jeu, mais restez sur ce terrain. N'allez pas plus loin. C'est arrivé récemment à Anthony Martial et sa femme qui ont reçu des commentaires hostiles." Xhaka et Arsenal défient à 13h30 Aston Villa pour le compte de la 23e journée de Premier League, un match à suivre en direct sur RMC Sport1.

>> Pour regarder Aston Villa-Arsenal et toute la Premier League, l'abonnement aux chaines RMC Sport est par ici

ABr