RMC Sport

Bournemouth: Ibe condamné après un accident dans la vitrine d'un café

Jordon Ibe, attaquant de Bournemouth, a écopé de 150 heures de travaux d'intérêt général pour avoir pris la fuite après avoir terminé sa course dans un café de Londres avec sa voiture sans faire de victime.

Jordon Ibe a écopé d'une peine de 150 heures des travaux d'intérêt général, à 16 mois de suspension de permis de conduire, à une amende de 8.600 euros et à 1.673 euros de dommages et intérêts, ce mardi. Une peine assez lourde pour l'attaquant de Bournemouth, arrivé en provenance de Liverpool contre 20 millions d'euros en 2016, jugé coupable de conduite "sans soin et attention".

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Le 30 juillet dernier vers 4h50 du matin, la Bentley blanche de l'attaquant anglais avait terminé sa course dans la vitrine d'un café du Sud de Londres, après avoir heurté une Mercedes en stationnement. L'accident n'avait pas fait de victime mais l'ancien joueur de Liverpool avait pris la fuite avant l'arrivée de la police. Un témoin avait pris soin de relever la plaque d'immatriculation du véhicule sérieusement amoché mais en état de rouler. 

La police avait menacé de l'arrêter pendant un match

Début février, un officier en charge de l'enquête avait expliqué avoir peiné avant de pouvoir mener l'audition d'Ibe, qui n'a pas répondu à ses convocations. Avant la menace ultime. "J'ai contacté le club, j'ai parlé à leur agent de liaison et expliqué la situation, avait confié l'officier en question, Nicholas Brown. Il n'y avait toujours pas de réponse alors j'ai de nouveau parlé au club de football et je leur ai dit que si je n'avais pas de contact avec les prochains jours, je l'arrêterais lors d'un match de football; cela a eu l'effet souhaité."

"Ce n'est pas l'exemple que je veux donner aux autres, a réagi Ibe par communique, ce mardi. Surtout, en tant qu'athlète professionnel très engagé, je sais que je me suis laissé aller. Les 12 derniers mois ont été difficiles pour moi sur un certain nombre de fronts. J'accepte la décision du tribunal aujourd'hui et j'apprendrai de précieuses leçons à mesure que j'avancerai dans ma carrière et ma vie. J'ai la chance d'avoir une famille proche et solidaire autour de moi pour m'aider à changer ma vie."

NC