RMC Sport

Chelsea: Conte raconte son passage au 3-4-3

Antonio Conte

Antonio Conte - AFP

Depuis qu’il est passé au 3-4-3, Antonio Conte enchaîne les succès avec Chesea. Sur le site officiel du club, l’Italien raconte comment il en est venu à tester ce schéma qui a révolutionné le jeu de l’équipe.

Cinq matchs, cinq victoires, 16 buts marqués, 0 encaissé. Depuis le passage au 3-4-3, les Blues sont inarrêtables en Premier League. Le changement tactique opéré par Antonio Conte semble fait sur mesure pour ses joueurs, redevenus, en l’espace d’un mois, de très sérieux prétendants au titre. Sur le site officiel de Chelsea, l’Italien a expliqué qu’il envisageait cette option depuis le tout début de la saison.

« Nous avons commencé la saison dans un autre système, explique-t-il. Je voulais jouer en 4-2-4, et nous avons aussi essayé le 4-3-3, et le 4-2-3-1 de l’an dernier. Mais j’ai constaté que nous n’avions pas un bon équilibre. Nous concédions plus de buts que nos adversaires, qui se procuraient même plus d’occasions que nous, ce qui n’est jamais bon signe. C’est pour ça que je suis passé au 3-4-3, qui colle très bien à notre équipe, notamment parce que j’ai des attaquants très bien adaptés à ce système. J’ai toujours pensé que cette équipe pourrait jouer ainsi, vu les caractéristiques de mes joueurs, et j’avais annoncé dès le début que cela pourrait être une alternative au 4-2-4. »

>> Chelsea atomise Manchester United (4-0)

Les joueurs en redemandent

Le succès semble total, puisque en plus des résultats, la métamorphose tactique recueille l’adhésion absolue des joueurs. « La première fois que j’ai tenté ce système, c’était contre Arsenal, les 25 dernières minutes, puis nous l’avons conservé. Nous avons vraiment beaucoup travaillé là-dessus, et je dois remercier mes joueurs pour leur concentration, leur attitude, leur volonté de rester plus longtemps à l’entraînement que par le passé. Tout est maintenant beaucoup plus facile qu’il y a un mois, même si nous pouvons encore progresser sur de nombreux aspects, comme le pressing, et être plus compact plus rapidement. »

>> Premier League: le gros carton de Chelsea avec un grand Hazard