RMC Sport

Chelsea frappe un grand coup

L'attaquant ivoirien, double buteur, a été le grand artisan de la victoire de Chelsea sur la pelouse d'Arsenal (3-0)

L'attaquant ivoirien, double buteur, a été le grand artisan de la victoire de Chelsea sur la pelouse d'Arsenal (3-0) - -

Les Blues ont étrillé (3-0) une décevante équipe d'Arsenal ce dimanche. Plus que jamais leader, Chelsea a sans doute écarté les Gunners, quatrièmes, de la course au titre.

Chelsea s’est imposé avec autorité ce dimanche (3-0)sur la pelouse d’Arsenal. Les Blues ont confirmé qu’ils étaient bien les favoris de la Premier League cette saison. Son collectif a broyé une équipe d’Arsenal, qui n’a pas su se créer une seule occasion franche en 90 minutes. Privé de Robin Van Persie, pour cinq mois, le jeu d'équipe d’Arsenal a donné le sentiment de s’être effondré comme un château de carte. Ni Arshavin, ni Fabregas, particulièrement effacés, n’ont su forcer la décision et montrer leur leadership, dans une équipe en décomposition.

Les Gunners n’auront montré leur bonne intention que durant le premier quart d’heure du match, lorsque son bloc est parvenu à isoler le duo Anelka/Drogba. Positionné haut, Arsenal a alors tenté, notamment sur les côtés, de créer le danger, mais sans être véritablement dangereux.

Chelsea est ensuite entré de plein pied dans le match. Après un ballon de Lampard en profondeur, repris par Anelka, le leader de la Premier League aurait dû bénéficier d’un penalty (20e) après un tirage de maillot de Bakary Sagna. Arsenal s’est montré timoré, à l’image d’une frappe de Nasri (24e) directement sur Petr Cech. 

Il n’en fallait pas tant pour Chelsea. Sur sa seconde occasion, le vice-champion d’Angleterre 2009 trouvait la faille. Après un bon mouvement, initié par le défenseur central John Terry, un centre parfait d’Ashley Cole, était repris en pleine lucarne par un Didier Drogba, laissé seul par le duo Vermaelen-Gallas. Arsenal était KO, et s’écroulait quatre petites minutes plus tard. Sur un nouveau centre de Cole, Vermaelen marquait contre son camp…et dans la même lucarne que Drogba.

Mené 2-0 à la pause, Arsenal a bien tenté de réagir en seconde période. Un but d’Arshavin (47e) était logiquement refusé par Andre Marriner, l’arbitre du match. Chelsea a déroulé, en sortant de temps en temps pour inquiéter Almunia. Mais Lampard n’est pas parvenu à inscrire le troisième but. Didier Drogba y est arrivé sur un coup-franc (86e) bien placé. Effrayant d'efficacité et de fluidité, on se demande au sortir d’une telle démonstration qui pourra bien arrêter cette équipe de Chelsea.

Paul Basse