RMC Sport

Chelsea - Mourinho: "S’ils veulent me virer, qu’ils me virent !"

-

- - AFP

Après la défaite de Chelsea face à Southampton ce samedi lors de la huitième journée de Premier League (3-1), José Mourinho a réaffirmé, à sa manière, qu’il ne démissionnerait pas de son poste d’entraineur. Et s’en est (encore une fois) pris à l’arbitre.

Chelsea est seulement 16e de Premier League, n’a gagné que deux de ses huit premiers matches de championnat et propose un jeu pauvre et sans grande ambition… Les Blues, champions d’Angleterre en titre, sont en souffrance. Et avec eux José Mourinho. Après la défaite de son équipe à domicile face à Southampton ce samedi (3-1), l’entraineur de Chelsea a évoqué les bruits qui annoncent son limogeage à venir. En toute retenue bien sûr…

Mourinho : « S'ils me virent, ils virent le meilleur entraîneur de leur histoire »

« Si Chelsea veut me virer, qu'il me vire, a lâché le Portugais au micro de Sky Sports. Mais moi, je ne partirai pas, je veux continuer. C'est un moment crucial dans l'histoire du club. S'ils me virent, ils virent le meilleur entraîneur de leur histoire et ils donnent le message que c'est l'entraîneur qui est coupable des mauvais résultats. » Du Mourinho pur jus. Mais sur le plan comptable, Chelsea fait le pire début de championnat de son histoire depuis la saison 1978-1979, au terme de laquelle les Blues avaient été relégués.

« Je ne vais pas fuir mes responsabilités, a toutefois déclaré le coach. Tout le monde doit assumer ses responsabilités et je tiens à assumer les miennes mais le moment est venu pour tout le monde de le faire, notamment certains joueurs qui font des erreurs et sont très mauvais individuellement. » A commencer par… l’arbitre ! « Je ne veux être ni impoli ou remettre en cause la dignité des gens mais les arbitres ont peur de siffler contre Chelsea, poursuit-il. Parce que quand ils le font c'est toujours remis en question ensuite. Si la FA veut me punir, qu'elle le fasse. Ce n'est pas un problème pour moi. On est toujours punis. […] Quand on est en haut, je comprends que c'est un plaisir pour vous de nous rabaisser. Mais quand on n'est pas au mieux, il faut être honnête et nous laisser tranquille. »

A.Bouchery