RMC Sport

Evra tance "les bébés” d’Arsenal après le revers des Gunners à Sheffield

Patrice Evra s’est encore fait remarquer à la télévision anglaise lundi soir.  Invité à commenter la défaite des Gunners sur Sky Sport, il a sévèrement critiqué l’état d’esprit qui règne à Arsenal, depuis au moins une bonne dizaine d’années, selon lui.

Avec Arsenal, c’est toujours un peu la même histoire qui se répète inlassablement. Les supporters des Gunners connaissent le refrain. Alors qu’ils pouvaient s’emparer de la troisième place et monter sur le podium à Sheffield, les joueurs du technicien espagnol Unai Emery sont tombés (1-0) sur la pelouse du 9e de Premier League, pourtant battu trois fois en quatre matches à domicile avant cette rencontre. Embarrassant. Et forcément, les attaques sont venues de toutes parts lundi soir.

Evra "pas surpris par Arsenal"

Patrice Evra, qui a souvent croisé la route des Gunners du temps où il était un joueur de Manchester United, n’a pas été surpris de la performance de son ancien rival. Au final, rien ne change. Ou si peu. "Je suis vraiment content pour Sheffield, a-t-il dit. Ils méritent la victoire. Mais je ne suis pas surpris par Arsenal. Je les appelais 'mes bébés' il y a dix ans. Et je ne suis pas irrespectueux. C’est le sentiment que j’ai avec cette équipe. Quand je jouais contre Arsenal, je savais que j’allais gagner."

"Où est Wenger ?"

L’ancien latéral gauche des Red Devils et de l’équipe de France a poursuivi sa démonstration en contant une anecdote à propos du Néerlandais Robin Van Persie, qui fût joueur d’Arsenal avant de rejoindre Manchester United en 2012. "Un mois seulement après nous avoir rejoint, Robin Van Persie m’a dit: 'Tu avais complètement raison Patrice'", s’est targué Evra avant de conclure: "Rien n’a changé. J’ai presque envie de poser la question: Où est Arsène ? Où est Wenger ? Parce que c’est la même chose."

QM