RMC Sport

La Premier League perd son plus gros diffuseur après seulement un an

Le championnat d’Angleterre a officialisé ce jeudi la fin de son contrat de diffusion en Chine. Après seulement un an de collaboration, la Premier League dit adieu à un chèque de plus d’un demi-milliard d’euros par saison.

Voilà qui pourrait bien porter un coup terrible aux finances des clubs anglais. La Premier League a annoncé ce vendredi la fin de son contrat de diffusion en Chine. Après seulement un an de partenariat, le championnat d’Angleterre perd ainsi son plus gros marché pour les droits TV à l’international. 

Un énorme manque à gagner

Déjà mis en difficulté par la crise économique liée au coronavirus, les clubs de Premier League vont ainsi passer à côté d’un pactole d’environ 550 millions d’euros par saison.

En conflit avec la Ligue anglaise depuis le mois de mars, le groupe Suning avait refusé de verser un paiement de 180M€ suite à l’interruption de la saison 2019-2020 en raison du coronavirus.

Le retrait de l’entreprise chinoise, par ailleurs propriétaire de l’Inter Milan, devrait encore faire un gros trou dans les finances des équipes anglaises déjà mises à mal par le huis clos décrétés par les autorités sanitaires. 

En juin dernier, la Premier League avait accepté de faire un rabais d’environ 190 millions d’euros à Sky Sports pour la saison 2021-2022 afin de limiter la chute des recettes du principal diffuseur outre-Manche. Un tel accord n’a pas pu être trouvé avec Suning et la Chine.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport

JGL