RMC Sport

Mbia : « Les négociations sont ouvertes »

Stéphane Mbia

Stéphane Mbia - -

Malgré la relégation des Queens Park Rangers en D2 anglaise, Stéphane Mbia ne regrette pas son choix d’avoir quitté l’OM l’été dernier. Même si le défenseur camerounais avoue, à demi-mots, qu’un nouveau changement de club ne serait pas pour lui déplaire.

Stéphane, ne regrettez-vous pas trop d’être parti de Marseille ?

Pas du tout ! Il y a eu un très bon projet sportif. Le plus important, c’est de regarder vers l’avant. Il n’y a pas eu une très bonne cohésion entre les joueurs. Dans chaque club, il y a toujours des différends, c’est normal. Psychologiquement, c’est très, très dur. Vous savez, c’est très compliqué. J’arrive à un moment où le club est déjà en difficulté. On a tout donné pour essayer de maintenir le club, mais il y avait des problèmes avant qui n’ont pas été résolus. Ce sont des problèmes internes. Personnellement, je me suis focalisé sur le terrain, j’ai tout donné à l’entraînement. Ce qui se passe hors du terrain, ce n’est pas notre priorité.

« J’irai en Angleterre comme en France »

Savez-vous ce que vous ferez la saison prochaine ?

Je suis international. Pour être en sélection, il faut être dans un club… Je n’ai pas eu de discussion avec mon président et les dirigeants. J’en aurai une sur l’avenir à la fin de la saison. Il me reste un an de contrat. Dans six mois, je suis libre au mercato d’hiver. Mon choix immédiat est d’aller en sélection et de rejoindre mes coéquipiers, d’essayer de décompresser et d’oublier tout ce qui s’est passé. Dans la vie, on ne peut pas planifier ce qui va nous arriver. Loïc Rémy est international, comme moi. Je ne sais pas s’il va rester (rires).

Pourriez-vous revenir jouer en France ?

Il faut savoir que l’Olympique de Marseille, c’est mon équipe de cœur avec Rennes, parce que c’est là je suis arrivé du Cameroun et que je suis arrivé là-bas. Et parce que j’ai tout vécu à Marseille. J’ai gagné des titres, j’ai passé de très bons moments là-bas. Ce sont des clubs que je porte dans mon cœur. Après, dans le foot, ça va très vite. J’ai un plan de carrière. Aller aux Queens Park Rangers, ce n’était pas ce que j’espérais, mais ça m’a permis de franchir un palier, de voir un autre championnat et de mûrir. J’irai en Angleterre comme en France, j’ai de très bonnes assises dans ces deux pays. La situation familiale est aussi très importante. Les négociations sont ouvertes.

A lire aussi :

>> Rémy : "Lyon me manque"

>> QPR - Redknapp va rester

>> Toute l'actu de la Premier League

Luis Attaque