RMC Sport

Nasri toujours pas convaincant

Samir Nasri se cherche encore

Samir Nasri se cherche encore - -

Auteur d’une nouvelle prestation terne face à Sunderland ce dimanche (1-0), le milieu de terrain français peine décidément à exister dans le collectif de stars de City. Préoccupant à six mois de l’Euro 2012.

Ce dimanche après-midi sur la pelouse de Sunderland, Samir Nasri est encore passé à côté. Titularisé pour la quatrième fois consécutive, l’ancien milieu de terrain d’Arsenal, posté sur le flanc gauche, a d’abord paré au plus pressé en jouant simple. Mais à l’inverse de ses talentueux coéquipiers Adam Johnson et Yaya Touré, récemment élu meilleur joueur africain de l’année, le Marseillais de naissance n’a créé aucune différence dans le jeu. Seule occasion à mettre à son crédit : une frappe sauvée sur la ligne de but par un défenseur des Black Cats après un magnifique service de Johnson (33e).

Mancini aimerait que le Français « joue mieux »

Puis plus rien. Le trou noir pour celui qui a coûté 24 millions d’euros à la formation du Nord de l’Angleterre. A tel point qu’à la 55e minute, Roberto Mancini préfère le remplacer par le champion du monde espagnol, David Silva. « A mon avis, Nasri est un champion, un joueur de très, très haut niveau, déclarait l'entraîneur italien il y a quelques semaines. Je pense qu'il peut mieux faire, mais quand on change d'équipe, on peut avoir des problèmes. J'aimerais que Nasri joue mieux. »

Pour autant, le changement tactique opéré par l’ancien coach de l’Inter Milan n’aura eu aucune conséquence positive. Contre une solide équipe de Sunderland, les Citizens se sont même inclinés (0-1) en toute fin de rencontre après un but (hors-jeu) du Sud-coréen Ji (90+3), servi par Sessègnon. Une défaite qui ne remet pas en cause la première place au classement de la Premier League. En attendant, six mois après son arrivée en terre mancunienne, Samir Nasri se cherche encore. Pas franchement une bonne nouvelle pour Laurent Blanc alors que l’Euro 2012 se profile.