RMC Sport

Newcastle : Vive la France !

Les supporters de Newcastle rendent hommage à leurs joueurs français

Les supporters de Newcastle rendent hommage à leurs joueurs français - -

Avec dix joueurs français dans son effectif, Newcastle compte un impressionnant contingent tricolore. Auquel le public de St. James’ Park va rendre hommage ce dimanche lors d’un « French day », décrété en l’honneur des « Frenchies » à l’occasion de la réception de Southampton (14h30).

Petite devinette. Sur quel stade anglais peut-on voir les couleurs françaises briller le plus ce week-end ? On vous imagine déjà citer le souvenir de Twickenham, cadre ce samedi du Crunch entre le XV de France et son homologue de la Rose (victoire 23-13 des Anglais). Bien tenté. Mais on peut trouver mieux. Car pour voir le drapeau bleu, blanc, rouge au firmament, il faut plutôt se rendre du côté de Newcastle et de St. James’ Park. Ce dimanche après-midi, à l’occasion de la réception de Southampton (14h30), les dirigeants des Magpies ont en effet décrété un inédit « French day » (« le jour des Français »).

Au programme ? Des supporters (surnommés la Toon Army) « invités à s’habiller à la française, à se maquiller et à arborer des drapeaux tricolores », dixit le communiqué diffusé par le club et intitulé « La United En Force », mais aussi à participer à des « activités organisées autour du thème de la France ». Une équipe de maquilleurs et des t-shirts gratuits seront mis à disposition des supporters pour les aider dans la démarche. Sans oublier « le plat de résistance », surprise dont les dirigeants de Newcastle souhaitent garder le mystère. Cerise sur la baguette, la chanson française sera « mise à l’honneur avant le coup d’envoi » avec Gavin James Burke et des « danseuses de french cancan » se produiront sur le pré à la mi-temps.

Cabaye : « Un moment exceptionnel »

Une ode à l’Hexagone pour rendre hommage au massif contingent tricolore de l’effectif de Newcastle. Avec les arrivées du mercato hivernal, les Magpies disposent en effet de… dix joueurs français. Une véritable invasion qui a entraîné l’apparition de nombreux drapeaux bleu, blanc, rouge, et de déguisements censés représenter la France, dans les tribunes de St. James’ Park ces dernières semaines. Et qui valait bien une journée fleurant bon notre pays et sa « joie de vivre ». « Depuis leur arrivée, les joueurs français ont eu un impact non seulement sur le terrain, mais aussi sur la ville, explique Alan Pardew, l’entraîneur de Newcastle. Les gens de la ville et des alentours en parlent avec beaucoup de ferveur et les joueurs ont exprimé leur reconnaissance de l’accueil chaleureux qui leur a été fait. Nous tenons à nous joindre aux supporters afin de continuer à soutenir ces joueurs et cette ‘‘journée française’’ sera l’occasion pour tous de s’impliquer. »

Et Yohan Cabaye, l’un des représentants de cette « french connection », de s’enthousiasmer : « C’est une excellente idée. Les Français qui étaient déjà dans l’équipe et les nouveaux sont tous très fiers d’être ici et de pouvoir jouer sous le maillot de Newcastle. Ce sera un moment exceptionnel de voir nos supporters célébrer et partager notre culture. Nous espérons les remercier avec de bonnes performances sur le terrain. » Arrivé chez les Magpies cet hiver, Mapou Yang-Mbiwa devrait apprécier l’hommage. Comme il savoure la solidarité instaurée avec ses compatriotes. « Les Français qui étaient déjà là m’ont donné des conseils sur les bons endroits où aller, confie l’ancien Montpelliérain. Grâce à eux, je commence déjà à mieux connaître la ville et à trouver des endroits que j’aime. » Et grâce à eux, le public de St. James’ Park a pu adopter de nouvelles couleurs. Le bleu. Le blanc. Et le rouge.

AH avec Philippe Auclair