RMC Sport

Premier League: Arsenal fait appel pour Aubameyang en visant Robertson

Arsenal a fait appel de la suspension de trois matchs infligée à Pierre-Emerick Aubameyang après son violent tacle sur Max Meyer (Crystal Palace). Les Gunners jugent la sanction trop forte en rapport à d’autres gestes comme celui du défenseur de Liverpool, Andy Robertson.

Arsenal ne comprend pas la sanction infligée à Pierre-Emerick Aubameyang. Le club a décidé de faire appel des trois matchs de suspension prononcés contre son attaquant après son violent tacle sur le cheville du milieu de terrain de Crystal Palace (1-1), Max Meyer, samedi dernier lors de la 22e journée de Premier League. D’abord averti, le Gabonais avait reçu un carton rouge après visionnage de la vidéo. 

-
- © -
-
- © -

Si Mikel Arteta, entraîneur des Gunners, avait lui-même qualifié le tacle de "vilain", le club estime que la sanction est trop sévère et demande à la FA de la réduire. Le club avance comme argument que les ralentis accentuent la force du geste de leur joueur. Selon le Daily Mail, ils auraient aussi produit plusieurs cas semblables ayant donné lieu à des décisions moins fortes de la part de la Fédération anglaise. 

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Parmi les exemples, Arsenal a cité Andrew Robertson, arrière gauche de Liverpool, coupable d’une semelle sur le jeune joueur de Tottenham, Japhet Tanganga, le week-end dernier lors de la victoire des Reds face aux Spurs (1-0). L’absence de sanction contre l’Ecossais avait d’ailleurs provoqué la colère de José Mourinho. "Ils (Liverpool, ndlr) auraient parfaitement pu finir le match à 10, parce que l’arbitre vidéo était en train de boire le thé et n’a pas vu que Robertson devait prendre un carton rouge", avait-il déclaré à l’issue de la rencontre.

Pour appuyer sa demande, Arsenal a également pointé du doigt le traitement de faveur musclé subi par Matteo Guendouzi et Nicolas Pepe face à Norwich et West Ham mais pas sanctionné d’un carton rouge. 

NC