RMC Sport

Premier League: des clubs veulent à tout prix finir la saison d'ici le 30 juin, quitte à ne pas jouer tous les matchs

La presse britannique rapporte que plusieurs clubs de Premier League réclament que la fin de la saison ait lieu d'ici le 30 juin, pour éviter des problèmes légaux avec les contrats de joueurs et de sponsoring qui doivent s'achever à cette date.

Avec les mesures de confinement qui durent dans les pays européens confrontés à la pandémie de coronavirus, la plupart des acteurs du football réfléchissent à étendre leurs calendriers en juillet et août pour se donner le temps de finir la saison 2019-2020. Il semble pourtant que des clubs anglais ne soient pas du tout de cet avis. Le Daily Mail et le Mirror rapportent mercredi que les dirigeants d'au moins neuf équipes font pression sur l'instance organisatrice de la Premier League pour que le championnat se termine d'ici le 30 juin.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la suite de la Premier League

Ces clubs seraient inquiets pour la gestion des contrats expirant le 30 juin. Malgré la recommandation de la FIFA de prolonger les accords de quelques semaines, le temps de finir les compétitions actuellement suspendues, les joueurs ont malgré tout la possibilité de ne pas signer d'avenant et donc de refuser toute prolongation. Leur club serait alors dans l'impossibilité de les faire jouer pour tout match programmé à compter du 1er juillet. Idem pour les joueurs en prêt, qui seraient contraints de retourner dans leur équipe d'origine.

Un calendrier très serré

Le problème serait similaire pour les partenariats commerciaux, avec les sponsors dont les collaborations sont également prévues pour s'arrêter au 30 juin. Le risque semble d'autant plus grand, compte tenu de l'instabilité économique qui touche le monde du ballon rond à cause de l'arrêt des compétitions.

Mais pour finir la saison avant le 30 juin, en conservant le format actuel du championnat, il faudrait vraisemblablement que la Premier League redémarre durant les premier weekends de mai. Une hypothèse mal embarquée, les clubs anglais étant toujours interdits d'entraînements collectifs. Cependant, d'après le Mirror, les dirigeants favorables à une conclusion d'ici le 30 mai ont une solution: réduire la saison s'il est impossible que les équipes jouent leur neuf ou dix matchs restants.

Cette idée pourrait être à l'ordre du jour de la réunion prévue vendredi 17 avril avec plusieurs parties prenantes de la Premier League. Ce serait alors l'occasion de discuter des modalités d'une telle formule, tout en garantissant à Liverpool son titre a priori inéluctable de champion d'Angleterre. Il faudrait également nouer un accord avec les détenteurs de droits TV, si des matchs devaient passer à la trappe.

JA