RMC Sport

Premier League : le calendrier d’une fin de saison complètement folle

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Pourquoi folle ? Parce Chelsea, City et Liverpool se sont imposés lors de cette 33e jorunée. Parce les Reds rencontreront Citizens et Blues d’ici à la fin de la saison et parce que tout le monde peut encore remporter le titre. On fait le point.

S’ils veulent réussir l’exploit de remporter un titre que personne ne les voyait venir chiper en début de saison, les outsiders de Liverpool, actuellement en tête du classement de Premier League, feraient bien de gagner leurs cinq dernières rencontres. Seul problème, les Reds trouveront sur leur route leurs deux concurrents directs pour le sacre, Manchester City (actuel 3e, mais avec deux matches en moins) le 13 avril et Chelsea (2e) le 27. Une véritable épopée qui, si elle s’avérait victorieuse, rendrait encore plus beau l’exploit de Liverpool, dont le dernier titre en championnat remonte à la saison 1989/90.

Le classement :

1- Liverpool : 74 points (en 33 rencontres)

2- Chelsea : 72 points (en 33 rencontres)

3- Manchester City : 70 points (en 31 rencontres)

Les différences de buts :

Liverpool : + 50

Chelsea : +41

Manchester City : +55

Le calendrier des matches restants :

Liverpool :

Le pire calendrier possible avec des chocs face à City et Chelsea, ainsi qu’un match à Norwich, équipe qui joue le maintien. Crystal Palace pourrait aussi sentir le souffle de la Championship sur sa nuque, à deux journées de la fin. Bref, rien de bien aisé pour les Reds.

Chelsea :

Swansea, Sunderland, Norwich et Cardiff. Qu’est-ce que ces trois équipes ont en commun ? Elles rencontreront toutes Chelsea dans leur lutte finale pour le maintien. Des matches au couteau en prévision donc pour les Blues de José Mourinho. Cela-dit, ce n’est pas ce qu’il déteste le plus.

Manchester City :

Première observation, Manchester City devra jouer (et gagner) sept rencontres de Premier League en un petit mois, soit environ une rencontre tous les quatre jours. La fatigue pourrait donc compter, notamment contre des équipes de bas de tableau qui ne lâcheront sans doute rien pour assurer leur futur parmi l’élite. Et si s’être si vite fait sortir de la Ligue des champions était une bénédiction déguisée ?

A lire aussi : 
>> Les buts européens du week-end >> En images - Les stars passées par Chelsea avant l’ère Abramovitch >> Arsenal prévoit 120M€ pour le prochain mercato

Le titre de l'encadré ici

|||

Liverpool - City, le 13/04 (34e journée)

City - Sunderland, le 16/04 (26e journée, match en retard)

City - WBA, le 21/04 (35e journée)

Crystal Palace - City, le 27/04 (36e journée)

Everton - City, le 03/05 (37e journée)

City - Aston Villa, le 07/05 (29e journée, match en retard)

City- West Ham, le 11/05 (38e journée)

Le titre de l'encadré ici

|||

Liverpool - City, le 13/04 (34e journée)

Norwich - Liverpool, le 20/04 (35e journée)

Liverpool - Chelsea, le 27/04 (36e journée)

Crystal Palace - Liverpool, le 03/05 (37e journée)

Liverpool - Newcastle, le 11/05 (38e journée)

Le titre de l'encadré ici

|||

Swansea - Chelsea, le 13/04 (34e journée)

Chelsea - Sunderland, le 20/04 (35e journée)

Liverpool - Chelsea, le 27/04 (36e journée)

Chelsea - Norwich, le 03/05 (37e journée)

Cardiff - Chelsea, le 11/05 (38e journée)

Raphaël Cosimano