RMC Sport

Premier League: Leeds accroche Manchester City dans un match intense

Le Leeds United de Marcelo Bielsa a obtenu le point du match nul contre le Manchester City de Pep Guardiola (1-1), ce samedi soir en Premier League. Une rencontre qui a donné lieu à de nombreuses occasions.

Pep Guardiola n'a pas réussi à battre son mentor. Le Leeds United de Marcelo Bielsa est parvenu à tenir en échec Manchester City (1-1), samedi soir pour le compte de la quatrième journée de Premier League. Un match haletant qui, sans surprise au vu du contenu très rythmé des matchs du promu, a bien failli basculer d'un côté comme de l'autre.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Renforcés par le défenseur portugais Ruben Dias, les Skyblues avaient pourtant ouvert le score. À la faveur d'une mauvaise relance du gardien français, Raheem Sterling, servi par Ferran Torres, a longé la surface avant d'enrouler une frappe très précise dans le coin de la cage (17e).

Des occasions dans tous les sens

Si leur début de match a été timide et que Kevin De Bruyne avait trouvé le poteau dès la 4e minute, les Peacocks ont tout de même su tenir tête au vice-champion, au point d'avoir un léger avantage sur le nombre de passes réalisées. Un comble pour Manchester City, habitué à être souverain en matière de possession.

Valeureuse, l'équipe de Leeds United a été récompensée en seconde période par un but opportuniste de Rodrigo Moreno. Tout juste entré en jeu, l'attaquant espagnol a profité d'une sortie manquée du gardien brésilien Ederson (59e).

La fin de match a été irrespirable, avec des occasions dans tous les sens. Mais sans le moindre tir cadré après la mi-temps (sur onze tentatives), Manchester City s'est montré incapable de faire fructifier sa domination des dernières minutes. Leeds a même failli chiper les trois points, d'abord avec poteau de Rodrigo (70e), puis avec un énorme face-à-face de Patrick Bamford (87e).

Bien que ces opportunités puissent susciter des regrets, Marcelo Bielsa avait le sourire après le coup de sifflet final. Son équipe est provisoirement cinquième avec une série de trois matchs sans défaite. C'est moins vrai pour Pep Guardiola, qui espérait renouer avec la victoire après la déroute 5-2 contre Leicester. Et après avoir défié son modèle d'inspiration, le Catalan va, pour son prochain rendez-vous, face à Arsenal, de nouveau croiser la route de son ancien protégé Mikel Arteta.

JA