RMC Sport

Premier League : Swansea racheté par des Américains

André Ayew (Swansea)

André Ayew (Swansea) - AFP

Le club de Swansea, 12e de Premier League cette saison, passe sous pavillon américain. Jason Levien et Steve Kaplan, qui sont dans les organigrammes de franchises de MLS et de NBA, prennent 60% du capital.

Un consortium dirigé par les Américains Jason Levien (DC United/MLS) et Steve Kaplan (Memphis/NBA) a racheté une part de contrôle de Swansea City AFC, a annoncé dimanche le club 12e de la dernière saison de Premier League. Les deux hommes auraient repris environ 60% du club gallois, selon les médias locaux.

A voir aussi >> Premier League : les anciens de Ligue 1 relégués

Le rachat de Swansea par le duo devra être avalisé par la Premier League, organisatrice de la plus haute division du championnat anglais de football. "Jason et Steve disposent d'une vaste expérience quand il s'agit de diriger des franchises sportives américaines", explique un communiqué sur le site officiel des Swans.

A lire aussi >> Premier League : comment Leicester a construit son équipe

"Jason est le propriétaire exploitant d'une équipe de MLS, DC United, tandis que Steve est le vice-président exécutif des Memphis Grizzlies en NBA." "Les deux hommes estiment que le rachat de Swansea est une opportunité excitante pour la croissance à long terme du club dans tous les domaines", ajoute le communiqué.

Le conseiller du propriétaire de l’Inter

Levien a également eu un rôle dans l'organigramme des franchises NBA des Grizzlies et des 76ers de Philadelphie avant de devenir conseiller auprès du président et propriétaire de l'Inter Milan, Erick Thohir, avec qui il possède DC United.

Cette reprise est la dernière d'une vague de rachats de clubs anglais par des investisseurs étrangers, à commencer par Leicester, tout frais champion d'Angleterre et détenu depuis 2010 par le magnat thaïlandais Vichai Srivaddhanaprabha.

Outre Cardiff, qui appartient au milliardaire malaisien Vincent Tan, et Aston Villa, racheté par le Chinois Tony Xia, les Américains Stanley Kroenke (Arsenal), John Henry (Liverpool) ou la famille Glazer (Manchester United) ont lourdement investi la Premier League.