RMC Sport

Benfica perd son entraîneur après une nouvelle défaite

Le président du Benfica Lisbonne a accepté la démission de son entraîneur Bruno Lage ce lundi, après une défaite (2-0) chez le seizième du championnat, qui offre à Porto une chance de s’envoler vers le titre.

Après une nouvelle claque reçue en championnat, qui semble condamner le club dans la course au titre, l’entraîneur de Benfica Bruno Lage a remis son destin entre les mains de son président: "Président, je vous remets ma démission car j'estime que les choses ne vont pas bien pour Benfica. Si vous acceptez, demain je ne serai plus l'entraîneur du Benfica."

Voici les propos qu’il aurait tenus, tels qu’ils ont été rapportés en tout cas à la presse par le patron du club, Luis Filipe Vieira. Ce dernier a répondu favorablement à la demande de son entraîneur, en poste depuis le mois de janvier 2019, et a accepté sa démission. Un nouvel entraîneur ne sera pas nommé avant mercredi, croit savoir Record.

Le président sur le départ, lui aussi ?

Seul face aux journalistes - Bruno Lage ne s’étant jamais présenté en conférence de presse -, Luis Filipe Vieira a plaidé coupable, ouvrant la porte à son départ. "Je dois parler à ma famille", a-t-il indiqué. Enlisé dans une crise de résultats, Benfica s’est enfoncé en concédant un second revers d’affilée (2-0) en championnat, d’autant plus fâcheux et préjudiciable celui-là, qu’il a été enregistré sur la pelouse du 16e, le Maritimo Funchal.

Avec une seule petite victoire lors de ses sept derniers matchs, le champion sortant a ouvert la voie au FC Porto, qui a l’occasion de s’envoler dans la soirée. Le grand rival du Benfica Lisbonne pourrait prendre six points d’avance en tête du classement en cas de victoire contre Paços Ferreira. 

QM