RMC Sport

Quand Cruyff jouait pour le PSG

Johann Cruyff (à g.) avec Jean-Pierre Dogliani après le match contre le Sporting Portugal (17 juin 1975)

Johann Cruyff (à g.) avec Jean-Pierre Dogliani après le match contre le Sporting Portugal (17 juin 1975) - DR

Johan Cruyff est décédé ce jeudi des suites d’un cancer à 68 ans. « Le Hollandais volant » a laissé une trace indélébile dans l’Histoire du football, notamment grâce à ses trois Ballons d’or et sa science du jeu. Mais qui se souvient que le grand Johan Cruyff avait porté deux fois le maillot « RTL » du PSG ? Pas grand monde évidemment. Coup de rétro.

Quelques années avant l’affaire de la double billetterie du Parc des Princes, le couturier Daniel Hechter est à la tête du Paris Saint-Germain (1974-1978). Au début de l’été 1975, l’ancien Président du club de la capitale est à deux doigts de réussir un des coups les plus fumants du Championnat de France. Il a réussi à convaincre Johan Cruyff de jouer pour le PSG lors du tournoi de Paris à l’instar de Dragan Dzagic, star à l’époque de l’Etoile Rouge de Belgrade.

Et sans arrières pensées selon lui, comme il l’a expliqué au magazine So Foot : « Johan Cruyff a simplement disputé le tournoi de Paris avec nous, soit deux matches, mais il n’a jamais été question d’un transfert. De toute façon, on n’avait absolument pas les moyens de le prendre. » Mouais. De toute façon, Barcelone était contre un éventuel transfert, l’histoire s’arrêtait là.

« Je n’ai pas osé le tutoyer »

Et voilà que Johan Cruyff débarque à Saint-Germain-en-Laye quelques jours avant le tournoi de Paris. Dominique Lokoli, ancien défenseur du PSG, s’en souvient comme si c’était hier : « On prenait la collation, on jouait au tarot et il s’est installé entre nous, l’air de rien. Au moins, aujourd’hui, je peux dire que je l’ai vu en vrai. »

Pour le premier match du tournoi face au Sporting Portugal (3-1), Just Fontaine alors sur le banc parisien (1973-1976), ne savait pas comment diriger un joueur de ce calibre : « Je lui ai dit ‘Jouez comme vous voulez, ou vous voulez’. Je n’ai même pas osé le tutoyer (source So Foot). »

Cruyff sifflé par le public

Mais en finale du tournoi contre Valence, Johan Cruyff, fatigué de sa longue saison avec Barcelone, n’est pas aussi flamboyant que le public aurait désiré. Et les 40 000 spectateurs ne sont pas contents du tout et sifflent le triple Ballon d’Or à chaque ballon touché. Ce à quoi Cruyff répond très sobrement : « Je suis désolé, je suis fatigué car j’ai connu une saison difficile. Il y un mois, j’ai même dû m’aliter. » Classe, jusqu’au bout.

B.Duguine