RMC Sport

Quand la crise économique russe touche les milliardaires du sport

Roman Abramovich, le propriétaire de Chelsea

Roman Abramovich, le propriétaire de Chelsea - AFP

Actionnaires d’Arsenal, Chelsea et Monaco, Alisher Usmanov, Roman Abramovich et Dmitry Rybolovlev figurent parmi les milliardaires russes touchés par la crise économique, avec notamment des pertes conséquentes en début de semaine. Mais leurs fortunes restent (très) importantes.

La crise économique russe, marquée par l’effondrement du rouble, n’épargne pas les milliardaires qui ont bâti leur fortune au pays, avant de s’installer ailleurs pour la plupart d’entre eux. Ils ont même été soumis à de fortes variations, notamment en début de semaine, qui sont visibles sur l’indice Bloomberg des plus riches personnes dans le monde. Les noms de plusieurs investisseurs dans le sport apparaissent notamment en rouge. Sur un an, Alisher Usmanov, le deuxième actionnaire d’Arsenal, a par exemple perdu 5,5 milliards d’euros. Dmitry Rybolovlev, le propriétaire de l’AS Monaco, s’en sort mieux avec « seulement » 500 millions d’euros de pertes. A l’instar de Roman Abramovich, il lui reste de quoi recruter quelques joueurs cet hiver s’il en a l’envie… 

Les fortunes des milliardaires russes du sport

Alisher Usmanov (actionnaire d’Arsenal) : 11 milliards d’euros (-33,1 % sur un an) 

Alisher Usmanov
Alisher Usmanov © AFP

Roman Abramovich (propriétaire de Chelsea) : 10,5 milliards d’euros (-10,9 % sur un an) 

Roman Abramovich
Roman Abramovich © AFP

Mikhail Prokhorov (propriétaire des Brooklyn Nets) : 8,5 milliards d’euros (-18,2 % sur un an)

Mikhail Prokhorov
Mikhail Prokhorov © AFP

Dmitry Rybolovlev (propriétaire de l’AS Monaco) : 8 milliards d’euros (-5,5 % sur un an)

Dmitry Rybolovlev
Dmitry Rybolovlev © AFP