RMC Sport

Sakho : Liverpool ne devrait pas être disqualifié de la Ligue Europa

Liverpool après la qualification contre Dortmund (4-3)

Liverpool après la qualification contre Dortmund (4-3) - AFP

Provisoirement écarté par Liverpool après un contrôle antidopage positif le 17 mars lors du 8e de finale retour de la Ligue Europa, Mamadou Sakho attend la contre-expertise. L’équipe de Jürgen Klopp ne devrait pas pour autant être exclue de la compétition. Explications.

Si Mamadou Sakho a été contrôlé positif à un brûleur de graisse après le 8e de finale retour de la Ligue Europa le 17 mars dernier sur la pelouse de Manchester United, Liverpool ne devrait pas être sanctionné collectivement si la contre-expertise confirme le premier résultat. Il s’agirait alors d’un cas isolé qui concernerait le joueur seulement. L’article 11 du Code mondial antidopage, sur lequel se base l’UEFA, indique que dans un sport collectif, il faut au moins trois contrôles positifs dans une même équipe pour qu’elle soit punie.

« Si plus de deux membres d’une équipe dans un sport d’équipe ont commis une violation des règles antidopage pendant la durée de la manifestation, l’organisme responsable de la manifestation doit imposer une sanction appropriée à l’équipe en question (par exemple, perte de points, disqualification d’une compétition ou d’une manifestation, ou autre sanction) en plus des conséquences imposées aux sportifs ayant commis la violation des règles antidopage. »

La règle qui agace Wenger

En novembre dernier, un cas de dopage avait déjà été signalé après un match européen, en Ligue des champions cette fois. A l'issue de Dinamo Zagreb-Arsenal (2-1), le défenseur macédonien Arijan Ademi avait été contrôlé positif aux stéroïdes anabolisants. Si le joueur a été suspendu quatre ans par l’UEFA, le résultat de la rencontre entre le club anglais et le Dinamo avait lui été validé par l’instance. Un non-sens pour l’entraîneur des Gunners, Arsène Wenger. « Ce point du règlement est surprenant, avait-t-il alors jugé. Je suis contre. Vous ne pouvez pas dire : "OK, un joueur était positif mais on garde le résultat". Quelque part, cela signifie que vous acceptez le dopage. »