RMC Sport

Bologne: le gros coup de gueule de Mihajlovic sur les matchs à huis clos

Entre continuer à disputer des matchs à huis clos la saison prochaine ou ne pas jouer du tout, l'entraîneur de Bologne Sinisa Mihajlovic opte pour la seconde option. Sans les supporters en tribunes, le Serbe estime qu'il s'agit en ce moment d'un "football sans émotions".

Il en a clairement ras-le-bol. En conférence de presse samedi, à la veille d’accueillir Lecce à l’occasion de la 36e journée de Serie A, l’entraîneur de Bologne Sinisa Mihajlovic a poussé un coup de gueule à propos des matchs italiens disputés à huis clos en raison de la pandémie de coronavirus.

"C'est un football sans émotions"

"Jouer de cette façon c'est nul et je crois que je ne suis pas le seul à le penser. Je sais que c'était la seule façon de terminer le championnat, mais j'espère qu'à partir de septembre, les gens pourront revenir au stade. Si je devais choisir entre ne pas jouer la saison prochaine ou jouer à huis clos, je préfère ne pas jouer", a lancé l'entraîneur serbe. "C'est un football sans émotions qui ne m'excite pas. Les matchs d'aujourd'hui sont pires que les entraînements, on entend le son du ballon", a ajouté Mihajlovic dont l'équipe, 12e du championnat, n'a remporté que deux de ses neuf matchs depuis la reprise en Italie le 20 juin, après trois mois d'arrêt.

Pour l'ancien joueur de la Lazio, "le football d'aujourd'hui n'est certainement pas le football". "On joue tous les trois jours dans une chaleur incroyable. Les valeurs sont faussées. Je dois cependant dire que malgré tout ce que nous avons vécu entre ma maladie, l'arrêt du championnat et tout le reste, l'équipe a fait un saut qualitatif par rapport à l'année dernière", a analysé le coach de Bologne, qui a subi cette saison un traitement contre une leucémie aiguë diagnostiquée il y a un an. En Italie, les supporters ne devraient pas pouvoir revenir dans les stades avant le mois de septembre.

RR avec AFP