RMC Sport

Brescia: Balotelli mis à l’amende en Suisse

Mario Balotelli, attaquant de Brescia, s’est fait retirer son permis de conduire en Suisse pour une infraction dont la nature n’a pas été précisée. L’international italien est un récidiviste en la matière.

Mario Balotelli s’est fait retirer son permis de conduire pour trois mois en Suisse, relate Sky ItaliaL’attaquant de Brescia a été reconnu coupable d’une infraction routière sans que la nature de celle-ci ne soit précisée. En plus de la suspension de son permis, il a écopé d’une amende de 100 francs suisses. Cette infraction, datant du 30 octobre, a été publiée dans le journal officiel du canton du Tessin ces derniers jours. 

Habitué des excès de vitesse...

L’ancien joueur de Marseille et Nice ne pourra donc plus prendre le volant en Suisse du 31 décembre 2019 au 30 mars 2020. Ce n’est pas la première fois que Balotelli est sanctionné pour des écarts de conduite. En 2017, il avait été arrêté pour excès de vitesse au volant de sa Ferrari et condamné à une amende et au retrait de cinq points. En 2015, son permis avait aussi été retiré pour une vitesse excessive avec sa Lamborghini. 

... et des accidents de voiture

Le joueur a aussi été impliqué dans plusieurs accidents de voiture dont l’un lorsqu’il évoluait à Manchester City. Son agent, Mino Raiola, avait aussi raconté comment son joueur avait un jour embouti sa voiture.

"Un jour, il m'a demandé d'emprunter ma Bentley. Je lui ai dit: 'Mario, marque deux buts contre Marseille et on en reparlera'. Évidemment, j'avais oublié. Quelque temps plus tard, ma femme m'appelle: 'Mario est au téléphone, je te le passe'. J'entends cette grande voix: 'Mino, les clés!' Je réponds: 'Les clés de quoi?' Il me dit: 'De la Bentley, j'ai marqué deux buts non?'. Donc je lui ai données. Il est allé au yacht club et a heurté un poteau en faisant marche arrière. Il m'a appelé et d'une voix profonde m'a dit: 'Mino, je suis désolé'. Je lui ai pardonné, je ne peux pas être en colère contre lui."

NC