RMC Sport

Coronavirus: l’Italie suspend la Serie A et toutes les compétitions sportives

Giuseppe Conte, le chef du gouvernement italien, a annoncé ce lundi soir la mise en quarantaine de l'ensemble du pays en raison de l’épidémie de coronavirus. Dans ce contexte exceptionnel, toutes les compétitions sportives sont suspendues jusqu'au 3 avril, y compris la Serie A.

Coup de tonnerre en Italie ! Giuseppe Conte, le chef du gouvernement, a annoncé ce lundi soir que l’ensemble du pays était placé sous quarantaine, avec effet immédiat, en raison de l’épidémie de coronavirus, qui a déjà fait plus de 460 morts et près de 8.000 contaminés. A l'heure où les hôpitaux des régions du nord sont débordés, tout rassemblement est désormais interdit de l’autre côté des Alpes. Les déplacements sont également prohibés sur le territoire, sauf s’il sont liés au travail ou en cas d’urgence sanitaire (il faudra dans ce cas remplir un formulaire).

Les bars et les restaurants devront tous fermer après 18h. Les célébrations, messes, mariages et funérailles sont annulés. Les musées, théâtres, cinémas également fermés. Dans ce contexte exceptionnel, les événements sportifs sont suspendus à tous les niveaux. La Serie A est évidemment concernée. Il n’y aura aucun match de football jusqu’au 3 avril inclus. "Il n'y a pas de raison pour que se poursuivent les matches et les manifestations sportives et je pense au championnat de football. Je suis désolé mais tous les tifosi doivent en prendre acte", a déclaré Conte.

Où se jouera Juventus-OL?

Pour l’heure, aucune information n’a été donnée concernant le 8e de finale retour de Ligue des champions entre la Juventus et l’OL. Prévu le 17 mars (en exclusivité sur RMC Sport 1), le match va-t-il devoir se jouer sur terrain neutre? Même incertitude pour Inter Milan-Getafe (ce jeudi) et AS Rome-Séville (le 19 mars) en Ligue Europa. Le décret pourrait quand même prévoir des exceptions pour les compétitions internationales.

L'annonce du chef du gouvernement intervient après quelques jours de grande confusion en Italie, le deuxième pays le plus touché par le coronavirus après la Chine. Depuis dimanche, de nombreuses voix s'élevaient pour réclamer l'arrêt des compétitions sportives et notamment de la Serie A. Le comité olympique italien, qui a autorité sur toutes les fédérations sportives du pays, avait déjà réclamé la suspension de toutes les activités sportives jusqu'au 3 avril. 

Le ministre des Sports réclamait cette suspension

Vincenzo Spadafora, le ministre des Sports, avait lui-même appelé à la suspension du championnat, quelques minutes avant le coup d'envoi du match Parme-Spal (0-1) et quelques heures après la publication du décret pris par son gouvernement qui autorisait la tenue de matchs à huis clos. Plusieurs joueurs, comme Mario Balotelli, s'étaient également prononcés en ce sens. Tout comme Damiano Tommasi, le président de leur syndicat.

Avant l'annonce du gouvernement, le match entre Sassuolo-Brescia, comptant pour la 26e journée de Serie A, s'est joué ce lundi à huis clos (3-0). Il devrait donc être le dernier avant le 3 avril. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur