RMC Sport

De Laurentiis rigole des insultes

Aurelio De Laurentiis avec Rafael Benitez

Aurelio De Laurentiis avec Rafael Benitez - -

Le président de Naples, Aurelio De Laurentiis, a indiqué prendre à la rigolade les chants anti-napolitains qui ont conduit à plusieurs fermetures de tribunes en Italie dont deux à la Juventus Turin, après le choc entre les deux équipes dimanche. « Les chants de discrimination territoriale, j'en rigole parce que je suis quelqu'un qui désacralise, a-t-il déclaré ce mardi lors d'un congrès sur la citoyenneté dans le sport. Je prends ça comme une vanne. » Dimanche à Turin, une banderole des supporters de la Juve demandait au Vésuve (volcan près de Naples) de « laver tous les Napolitains ». « Nous aussi nous pourrions en raconter, il y aurait un essai à écrire sur les banderoles des Napolitains à Vérone. Moi je prends ces chants comme une incitation à se réveiller pour Naples. »

La rédaction