RMC Sport

Inter: Conte s’emporte pour défendre Lukaku

Antonio Conte a vertement défendu Romelu Lukaku, critiqué ces derniers temps mais auteur d’un doublé lundi qui a permis à l’Inter Milan de s’imposer à Naples (1-3) et de conserver sa place de leader en Serie A.

L’Inter Milan soutient la pression imposée par la Juventus. Le club lombard a conservé la tête du championnat italien (grâce à une meilleure différence de buts) après son succès à Naples (1-3) acquis avec des buts de Lautaro Martinez et un doublé de Romelu Lukaku. L’attaquant belge compte le meilleur total de réalisations (14) pour un joueur de l’Inter à ce stade de la saison depuis Cristian Vieri en 2000. Un chiffre qui étaie la confiance d’Antonio Conte en lui. A l’issue de la rencontre, l’entraîneur italien a d’ailleurs défendu son attaquant belge. Entre ferveur et colère. 

"J'ai entendu des gens dire que Lukaku était un âne"

"J'ai entendu des gens dire que Lukaku était un âne, a-t-il déclaré. J'ai entendu toutes sortes de choses il n'y a pas si longtemps. C’est facile de dire du bien de Lukaku maintenant, mais si nous regardons en arrière il y a quelques semaines… J'ai toujours dit que Romelu était un diamant brut qui avait besoin de travail pour le lisser. C’est pareil pour Lautaro Martinez. Ces gars ont 26 et 22 ans, ils sont encore jeunes. Je voulais vraiment Romelu lorsque j'étais à Chelsea (2016-2018), même quand j’étais à la Juventus. Je le voulais, maintenant je peux travailler au polissage du diamant."

Conte a également sèchement répondu à Fabio Capello, consultant pour la chaîne italienne, Sky, qui a qualifié l’Inter d’équipe de contre-attaque. "Je ne pense pas que l'Inter ait défendu et ait joué en contre, alors que nous avons essayé d’acculer Naples en les pressant dans leur propre moitié de terrain pendant tout le match, a-t-il répondu. J'entends toujours des gens dire que nous jouons en contre-attaque, mais c'est une équipe qui sait ce qu'elle doit faire chaque fois qu'elle est en possession."

"Nos adversaires nous respectent plus que les médias"

"Nous jouons en sachant très bien tout ce que nous devons faire à tout moment du match. Heureusement, nos adversaires nous respectent plus que les médias ne le semblent. Les gens disent que nous gagnons parce que nous défendons et jouons en contre-attaque, mais ce n'est certainement pas notre approche."

NC