RMC Sport

Les énormes bourdes de Donnarumma offrent la Coupe d'Italie à la Juventus

Gianluigi Donnarumma

Gianluigi Donnarumma - @AFP

Deux grosses fautes de main de Donnarumma ont permis à la Juventus Turin de l'emporter face au Milan AC, ce mercredi, en finale de la Coupe d'Italie (4-0). La Vieille Dame va s'adjuger un nouveau doublé Coupe-championnat, le quatrième d'affilée.

La Juventus Turin a plié l’affaire en trois minutes contre le Milan AC, ce mercredi, en finale de la Coupe d'Italie (4-0). Le temps pour Gianluigi Donnarumma, pisté par le PSG, de se distinguer. Il aurait sans doute préféré le faire d’une autre manière, mais cette soirée risque de lui coller à la peau quelques temps. Alors que son équipe n’avait qu’un but de retard peu avant l’heure de jeu, le gardien de 19 ans a commis deux grosses boulettes, coup sur coup. Tout d’abord sur une frappe à 20 mètres de Douglas Costa qu'il laisse étrangement filer entre ses gants (61e).

La Juventus vers un quatrième doublé d'affilée

Cela peut arriver, même aux meilleurs. Malheureusement pour lui et son équipe, il a encore fauté, dans la foulée, en relâchant un ballon dont il aurait dû s’emparer sans difficulté, sur une tête de Mandzukic (64e). Au lieu de cela, Donnarumma a relâché dans les pieds de Benatia, qui s'est offert un doublé après l’ouverture du score (56e). Le Milan AC ne s’en remettra pas, et encaissera même un quatrième et dernier but de Kalinic, contre son camp (74e). La Juventus, tout proche du titre en Serie A, décroche un treizième titre en Coupe d'Italie et peut rêver d'un quatrième doublé de rang.

VIDEO. After Foot du samedi 05/05 – Partie 3/3 - L’actu espagnole et italienne

QM