RMC Sport

Serie A: démonstration de l'Atalanta face à l'AC Milan, champion d'hiver

Leader du championnat italien, l'AC Milan a lourdement chuté ce samedi face à l'Atalanta (3-0), emmenée par un collectif impressionnant et un Josip Ilicic de retour à son meilleur niveau. Deuxième de Serie A, l'Inter n'a pas fait mieux qu'un nul contre l'Udinese (0-0).

Petit évènement ce samedi en Italie. Pour la deuxième fois de la saison, l’AC Milan a été battu en Serie A. Deux semaines après avoir été dominée par la Juventus Turin (3-1), la formation de Stefano Pioli a subi la loi de l’Atalanta Bergame (3-0). Elle conserve tout de même la tête du classement avec deux points d’avance sur l’Inter, qui a été accroché dans le même temps par l’Udinese (0-0).

Grâce à sa victoire au bout du suspense face à la Spezia (4-3) un peu plus tôt dans la journée, la Roma complète provisoirement le podium devant l’Atalanta, Naples et la Juve.

Invaincus depuis deux mois, les protégés de Gian Piero Gasperini ont frappé un grand coup en s’imposant à San Siro. Avec une prestation collective XXL, un Josip Ilicic injouable et un Cristian Romero tout aussi impressionnant. C’est le défenseur argentin de 22 ans, prêté cette saison par la Vieille Dame, qui a ouvert le score d’une tête plongeante à la réception d’un centre de Robin Gosens (26e). Un premier but mérité pour cette formation de l’Atalanta supérieure aux Milanais dans tous les domaines.

Zlatan en difficulté, Kalulu blessé

Malmenés comme rarement, à l’image d’un Zlatan Ibrahimovic à la peine, les locaux ont à nouveau craqué au retour des vestiaires. Victime d’un coup de coude de Franck Kessié, Ilicic a permis aux siens de faire le break sur penalty (53e).

Puis Romero a encore un peu plus sublimé sa prestation. D’abord en effectuant un énorme retour pour empêcher Kessié de frapper et freiner la tentative à bout portant de Mario Mandzukic (71e), puis en servant Duvan Zapata pour le but du 3-0 (77e). Cette sacrée performance de la Dea vient rappeler que la lutte pour le titre est toujours aussi intense en Serie A.

Pour Milan, champion d'hiver, l'autre point noir de la journée est la blessure de Pierre Kalulu. Le jeune défenseur français (20 ans), arrivé l'été dernier en provenance de l'OL, enchaînait les bonnes prestations, comme axial ou latéral. Titulaire contre l'Atalanta, preuve de la confiance que lui accorde Pioli, il a été contraint de céder sa place en seconde période après un choc avec Hans Hateboer.

RR