RMC Sport

Serie A: l'arrière petit-fils de Mussolini signe à la Lazio

Illustration

Illustration - Icon

Romano Floriani Mussolini, latéral droit de 18 ans et arrière petit-fils de l'ancien leader fasciste Benito Mussolini, vient de signer un contrat avec la Lazio, se rapprochant ainsi du monde professionnel. Ce qui n'est pas passé inaperçu en Italie.

Célèbre avant même d'avoir joué... Comme l'ont rapporté plusieurs médias italiens en ce début de semaine, la Lazio a récemment fait signer un contrat à un jeune latéral droit de 18 ans au nom pour le moins embarrassant: Romano Floriani Mussolini. Oui, Mussolini comme Benito, l'ancien leader fasciste. Qui n'est autre que son arrière grand-père.

Comment le défenseur, au club depuis 2016, vit-il le fait de porter ce nom encombrant? "Je veux seulement être jugé pour la façon dont je joue au football", a-t-il évacué au micro de Radiosei.

Une mère encombrante

Dans les colonnes de la Repubblica, Mauro Bianchessi, éducateur à la Lazio, dresse le portrait d'un joueur sans problème. "C'est un garçon humble, qui ne s'est jamais plaint. Je l'aime beaucoup. Il n'est pas encore prêt (pour jouer chez les pros), mais il est prometteur. Quand à son nom pénible à porter, je n'ai jamais parlé à ses parents, et la seule chose qui m'intéresse est la manière dont il joue."

Reste que l'information est très commentée. Parce qu'elle concerne la Lazio, dont certains ultras sont des fascistes assumés, nostalgiques du "Duce", et parce que Romano Floriani Mussolini est le fils d'Alessandra Mussolini, une députée européenne auteure de quelques sorties remarquées. En 2005, quand le joueur de la Lazio Paolo Di Canio avait fait un salut fasciste à l'issue d'un match, cette dernière avait soutenu l'attaquant: "Comme ce salut romain me fait plaisir", déclarait-elle alors.

Cela ne l'a pas empêché de poursuivre sa carrière, ni de participer à la version italienne de Danse avec les stars l'an passé. Où elle a notamment travaillé une chorégraphie avec Romano.

CC