RMC Sport

Alex, la bonne affaire ?

Alex

Alex - -

Après Maxwell et Le Crom, le PSG vient d’officialiser la venue du Brésilien Alex, troisième recrue du mercato hivernal parisien. Sur le papier, l’arrivée de l’ancien défenseur de Chelsea passe pour un beau coup. Mais qu’en est-il vraiment ?

Tevez, Pato, Damiao. A force de voir les rumeurs se succéder à la pointe de l’attaque parisienne, on en avait presque oublié que le Paris Saint-Germain souhaitait se renforcer dans toutes les lignes lors de ce mercato hivernal. Après l’arrivée de l’arrière-gauche Maxwell et du gardien Ronan Le Crom, c’est au tour d’Alex de rejoindre le club de la capitale pour une durée de deux ans et demi et avec un transfert de 5 millions d'euros. A 29 ans, le défenseur central brésilien connaît donc le 4e club de sa carrière, après Santos, le PSV Eindhoven et Chelsea. Révélé au Pays-Bas, où il était un titulaire indiscutable de l’équipe qui s’est hissée en demi-finale de la Ligue des champions 2005, le natif de Niteroi a ensuite confirmé son potentiel du côté de Londres.

Recruté par José Mourinho en 2007, Alex va véritablement s’imposer lorsque Guus Hiddink, son ancien entraîneur à Eindhoven, prend les rênes des Blues en 2009. Moins utilisé par Ancelotti, sans toutefois être mis au placard, le Brésilien perd ensuite progressivement du temps de jeu. Pourtant, c’est bien le coach italien que va retrouver Alex au PSG. Un Carlo Ancelotti visiblement ravi de son acquisition. « Alex était une bonne opportunité au niveau du prix et de la volonté du joueur, avoue-t-il. Je le connais très bien, c’est un fantastique joueur, un fantastique homme et un vrai professionnel. Et je pense que pour le PSG, c’est un bon investissement pour cette saison et pour le futur. Il a beaucoup d’expérience. C’est un joueur fort physiquement, et professionnel. »

Alex pour faciliter Tevez ?

Très solide dans les duels et doté d’une frappe de balle énorme, Alex vient compléter un secteur de jeu déjà bien fourni du côté du PSG. Toutefois, Carlo Ancelotti a déjà répété son souhait de voir tous les postes doublés. Et si le technicien italien considère Milan Bisevac comme un latéral droit, Alex devient « seulement » le 4e défenseur central de métier du PSG, avec Sakho, Lugano et Camara.

Si l’arrivée du Brésilien est avant tout un choix sportif, elle pourrait également permettre aux dirigeants du PSG de mieux se positionner encore sur le dossier Carlos Tevez. Giuliano Bertolucci, l’agent d’Alex, est en effet un proche de Kia Joorabchian, le conseiller de l’attaquant de Manchester City. Si ce scénario reste hypothétique, le transfert d’Alex pourrait toutefois en annoncer d’autres durant les derniers jours du mercato du côté du PSG…

AA avec NJ, AH et PA.