RMC Sport

Ancelotti dit non au PSG

Carlo Ancelotti, l'entraîneur qui a dit non à Paris

Carlo Ancelotti, l'entraîneur qui a dit non à Paris - -

Carlo Ancelotti a dit non à l'offre du PSG formulée par son directeur sportif Leonardo. Un refus qui ne sauve pas pour autant Antoine Kombouaré, plus que jamais mis sur la sellette par ses dirigeants.

Quoi qu’il puisse survenir dimanche prochain face à Nancy lors de la 14e journée de Ligue 1, Carlo Ancelotti ne prendra pas la suite d’Antoine Kombouaré. Car, selon nos informations, si l’ancien technicien du Milan AC a bien rencontré Leonardo à Paris, il lui a clairement signifié qu'il préférait rester en Angleterre où il réside avec sa nouvelle compagne. Sa petite amie travaille à Londres, où Ancelotti a pris ses quartiers. Ce qui le pousse à ne pas quitter la métropole britannique afin de ne pas s'éloigner de sa nouvelle idylle.

Outre l'aspect personnel, Ancelotti n'est pas convaincu par la proposition du PSG et les perspectives d'évoluer en Ligue 1. L'Italien se sent beaucoup plus proche du championnat anglais, où il vise clairement le poste d'entraîneur à Tottenham alors qu’Harry Redknapp pourrait prochainement prendre les rênes de la sélection anglaise. La perspective des Spurs et celle de la Premier League a toujours intéressé l’ancien milieu de terrain de l’AS Rome.

Hiddink et Benitez intéressent le PSG

Si l'aspect financier de l'offre parisienne ne semble pas la cause principale de son refus, Ancelotti a des revenus financiers importants malgré son inactivité sur un banc de touche. Il touche toujours de Chelsea environ 600 000 euros (indemnité de licenciement) et 40 000 euros de son rôle de consultant pour la chaîne de TV italienne, Sky Sport. Les dirigeants parisiens ont donc pris note de ce refus et poursuivent leur recherche d'un nouvel entraineur, Antoine Kombouaré n'étant pas sauvé malgré le refus de Carlo Ancelotti.

Car en coulisses, l’état-major qatari, peu satisfait du jeu produit par l’équipe dirigée par le Kanak, s’active toujours pour dénicher la perle rare. Sans club depuis qu'il a été limogé de l'Inter Milan, Rafael Benitez et Guus Hiddink, actuel sélectionneur de la Turquie, sont sur les tablettes des dirigeants du club de la capitale. Après la lourde défaite concédée à Istanbul face à la Croatie (3-0) en barrage aller, vendredi, le Néerlandais pourrait subitement perdre son poste en cas de non-qualification pour le prochain Euro 2012. Ce qui favoriserait peut-être un rapprochement entre l’ancien coach de Chelsea et les dirigeants qatariens…

En attendant, Antoine Kombouaré ne s’émeut pas de toutes ces spéculations. Invité par son ancien coéquipier Rai pour participer à un tournoi de futsal, l’ancien défenseur du FC Nantes a répondu présent. Le Kanak a même inscrit un but ! Pas sûr néanmoins que cette réalisation lui permette de conserver son poste d’entraîneur…

Le titre de l'encadré ici

L. Robert prend la défense de Kombouaré |||

D'actuelles et d'anciennes gloires du Paris-Saint Germain et du foot français se sont retrouvées ce samedi pour un tournoi de futsal au profit de l'association de Raï, Gol de Letra. Etaient notamment présents : Antoine Kombouaré, Raï, Marcos Ceara, Corentin Martins, Laurent Robert, Tulio de Melo. Ancien milieu de terrain parisien, le Réunionnais Laurent Robert s’est exprimé sur le cas Kombouaré, toujours sous la menace de l’arrivée d’un grand nom mondial. « Je suis contre tout ça, a déclaré Robert. On a demandé en début de saison à Antoine d'être premier, aujourd'hui on en parle et le PSG est premier donc... Il a fallu reconstruire une nouvelle équipe et ça n'a pas été facile pour lui. Aujourd'hui ils ne sont encore qu'à 80%, je pense que d'ici 2 mois ils seront au top, car les joueurs vont mieux se connaître. Antoine, je pense que c'est l'entraîneur idéal pour le PSG. C'est un très bon coach, et je ne comprends pas pourquoi on va l'enlever, parce que tout se passe bien. »

Florian Fieschi avec RMC Sport